rechercher

La création de Luxinnovation remonte au 1er juin 1984, avec la mise en place, au sein du département de l’Économie du ministère de l’Économie et des Classes moyennes, d’une « Agence pour la Promotion de l’Innovation ».

À la suite de quoi un partenariat a été signé avec la Chambre de commerce et la Fédération des industriels luxembourgeois (Fedil) pour créer « un service de promotion commun d’assistance à l’innovation ».

C’est l’acte de naissance de Luxinnovation, qui devient le premier « point d’accueil innovation et recherche » au Luxembourg. Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (alors responsable de la politique de recherche dans le secteur public, prise en charge depuis par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) puis la Chambre des Métiers rejoignent par la suite le partenariat.

Création du GIE

L’année 1998 marque une étape-clé dans le développement de Luxinnovation, qui prend une forme juridique propre en tant que groupement d’intérêt économique (G.I.E.). L’agence se développe alors encore davantage et elle se voit confier la gestion de la « Cluster initiative », couvrant les secteurs-clés de l’économie nationale (automobile, éco-innovation, industries créatives, santé, matériaux, bois), tous ayant comme dénominateur commun une composante transversale ICT de plus en plus marquée. À ce jour, plus de 700 entreprises sont regroupées au sein de cette Cluster Initiative.

Luxinnovation est également le point de contact national pour les entreprises souhaitant intégrer des programmes R&D européens : une compétence-clé qui a valu au Luxembourg d’être, en 2018, le pays qui affiche le taux de réussite le plus élevé de l’Union européenne dans le cadre des appels à financement du programme-cadre Horizon 2020.

Promotion à l’international

En 2016, suite à l’intégration en son sein de l’agence Luxembourg for Business, Luxinnovation s’est vue confier des missions supplémentaires dans le cadre de la réforme de la promotion économique du Luxembourg, dont l’identification d’investisseurs étrangers apportant une vraie valeur ajoutée à l’économie nationale en consolidant le développement qualitatif du pays. À cela s’ajoute comme nouvelle mission depuis 2016 la veille économique dans le cadre de secteurs et d’activités susceptibles à la fois de créer de nouvelles opportunités pour les entreprises déjà établies au Luxembourg et d’attirer de nouveaux investissements directs étrangers.

« Grâce à Luxinnovation, la recherche-développement et l’innovation ont connu au cours des trois dernières décennies une évolution sans pareil au Luxembourg et probablement même dans la comparaison internationale », a déclaré le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie Étienne Schneider, lors de son discours d’ouverture de la séance académique devant près de 500 invités. « En raison de son évolution au fil du temps et en raison de ses missions élargies, Luxinnovation est et restera un moteur essentiel de l’innovation et du succès économique du pays. »

Le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Claude Meisch a souligné que « Luxinnovation a été un catalyseur essentiel pour assurer que la recherche scientifique réalisée par les centres de recherche publics et par l’Université du Luxembourg a pu avoir un impact direct sur le développement du pays, qu’il soit économique, écologique ou social. Ce rôle va encore s’accentuer dans la mise en place d’une société de la connaissance basée sur l’exploitation de données que nous voulons développer d’une manière responsable et avec le souci de générer des bénéfices directs et tangibles pour le citoyen. »

« Dans les prochaines années, Luxinnovation devra donner envie à nos entreprises d’innover, de grandir de manière intelligente et de bien se préparer aux défis de l’avenir, avec les technologies nouvelles, et en partie aussi disruptives », explique Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation depuis mai 2018. « Nous souhaitons être plus que jamais reconnus par les entreprises et les entrepreneurs comme un partenaire de confiance pour eux, leur permettant de trouver des solutions pragmatiques pour des projets de développement innovants. »

« Nous disposons de formidables compétences diversifiées et complémentaires », complète Mario Grotz, le président du Conseil de gérance de Luxinnovation. « Si nous arrivons à bien communiquer entre nous, à dialoguer, à mettre en avant ces compétences, nous allons avancer de manière exceptionnelle. Le Luxembourg favorise la mise en réseau et la mise en place de projets communs dans un environnement de confiance. C’est un avantage dont nous disposons par rapport à d’autres pays. Et Luxinnovation se doit d’être un maillon incontournable dans cette approche collaborative. »

Voir les vidéos de la soirée ICI.

Photos: Marie De Decker

(Photo : Marie de Decker)

Lire plus

Toujours plus d'entreprises soutenues par Luxinnovation en 2019

28-05-2020

Ce jeudi, Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation, a présenté le bilan des activités 2019 de l'agence nationale de promotion de l'innovation.
Lire plus

Fit 4 Resilience: pour aider les entreprises à se relancer et à se réinventer

28-05-2020

Luxinnovation, avec le soutien du ministère de l’Économie, lance «Fit 4 Resilience». Il s’agit d’un programme destiné aux entreprises pour leur permettre de gérer la sortie de la crise, mais aussi d’envisager une stratégie de développement à plus long terme.
Lire plus

Luxinnovation en soutien permanent auprès des entreprises touchées par la crise

28-05-2020

Parallèlement aux différents plans d’action et de financements mis en œuvre par le gouvernement pour lutter contre les effets de la pandémie de Covid-19, Luxinnovation déploie ses ressources et ses compétences pour répondre au mieux aux besoins et aux attentes des entreprises touchées par les conséquences de la crise.
Lire plus

Compétences: collaborer pour être plus efficaces

22-05-2020

Les intervenants de l’épisode 7 du L-DIH Talk ont montré qu’en matière d’acquisition de compétences numériques, les collaborations et les partenariats entre initiatives privées et publiques sont indispensables pour répondre aux défis technologiques en cours.
Lire plus

Développer les compétences numériques pour la transformation industrielle

18-05-2020

Si les nouvelles technologies sont à la base de l'industrie 4.0, l'être humain reste l'élément le plus central d'une transformation numérique réussie. Le L-DIH Talk du 14 mai 2020 s'est penché sur la manière de définir et d'acquérir les compétences numériques nécessaires pour être compétitif à l'avenir.
Lire plus

Toutes les news

Fermer