rechercher

Le Circular by Design Challenge se poursuit. Lancé fin octobre à l’initiative du Luxembourg Creative Industries Cluster de Luxinnovation, et avec le soutien du ministère de l’Économie, ce programme a pour but de permettre le développement de nouvelles solutions de design et des modèles d’entreprise innovants qui sont en accord avec les principes de l’économie circulaire.

Depuis le début de l’année, les start-up sélectionnées dans le cadre de ce programme suivent un coaching intensif de 12 semaines, qui se terminera fin mars.

Le soin et l’attention que les quatre coachs principaux ont accordés individuellement aux participants, ont été remarquables aux yeux de Marc Lis, le manager du cluster Creative Industries. «Ils les ont guidés ou les ont préparés pour les comités de pilotage au cours desquels les candidats présentent leur projet au jury et aux partenaires du programme», explique-t-il. «Il est juste de dire que ces quatre coaches principaux jouent un rôle essentiel dans le succès de ce Circular by Design Challenge. Leur mentorat, leur professionnalisme et leur approche inspirante ont été essentiels pour aider à peaufiner les dix idées de projet, mais ils sont littéralement allés au-delà de cette mission en aidant à façonner la première édition de ce défi.»

Après les témoignages des start-up engagées dans ce programme (lire ICI et ICI), voici les avis recueillis auprès des quatre coachs principaux. Une équipe multidisciplinaire qui se met, dans ce «Challenge», au service, des jeunes entrepreneurs pour leur faire partager leur expertise et leurs conseils

Ina Budde: «Une collaboration enrichissante»

Ina Budde, titulaire d’un Master Sustainability in Fashion, est une stylisteet entrepreneure spécialisée dans la mode durable et circulaire. Elle est co-fondatrice et CEO de circular.fashion, une agence à Berlin spécialisée dans l’innovation durable.

Elle accompagne ici spécifiquement les start-up Nana & Rose (location de vêtements de maternité durables), Masques Kombucha (masques faciaux) et CareWear (vêtements durables pour bébés).

«Grâce à notre expérience et à nos outils, nous essayons d’introduire l’approche holistique de la pensée systémique et de solides critères de durabilité et de circularité en donnant des conseils sur les matériaux et les stratégies de conception circulaires», explique-t-elle. «Le but est d’affiner les parcours circulaires et les voies de recyclage des produits et services que les innovateurs ont conceptualisé.»

Satisfaction et gratifications: tels sont les deux sentiments forts que retient Mme Budde de cette expérience de coaching. «Tous ces entrepreneurs repensent vraiment l’industrie et comment ils peuvent aller au-delà des solutions existantes. C’est une collaboration enrichissante que de pouvoir les aider à adopter la circularité et la durabilité dans chaque aspect de leur activité.»

Jan Glas: «Un grand défi»

Fort de plus de 25 ans d’expérience en tant que designer et enseignant, Jan Glas est spécialisé dans le soutien de l’innovation par le design pour les PME et les organisations. Fondateur de Yellow Ball, il accompagne les start-up MiniCaps (réduction des matières plastiques dans les bouchons) et YourGreenKit (livraison de repas plus circulaire)

«La possibilité de superviser deux projets complètement différents est un grand défi pour moi, mais aussi une expérience d’apprentissage précieuse», explique-t-il, persuadé que, de toutes façons, «il n’y a pas moyen, à l’avenir, de contourner ces principes circulaires.»

L’accompagnement de ces deux start-up a demandé des implications très différentes de la part de Jan Glas. «Les quatre personnes qui portent YourGreenKit sont très dynamiques et intelligentes. Elles sont très curieuses et apprennent rapidement. Au début surtout, elles voulaient faire beaucoup de choses, mais au cours du processus, nos échanges ont permis d’aboutir à une solution beaucoup plus réaliste.»

Quant à MiniCaps, tout le défi est de passer d’une idée pertinente sur le papier à une réalisation viable économiquement. «On voit très clairement dans ce projet que, quelle que soit la qualité de l’idée de départ, il y a encore beaucoup d’autres aspects à tenir compte avant de convaincre le jury et les investisseurs potentiels.»

Samuel Majerus: «Un niveau impressionnant»

Associé chez Simon-Christiansen & Associés, Samuel Majerus est spécialisé dans l’économie circulaire. Il accompagne trois start-ups dans le domaine de la mobilité: Dotted-Cars (location et partage de voitures), Dial-a-car-wash (solution de lavage de voitures à la demande, presque sans eau) et OurChoice (production de baskets circulaires).

«Même pour une première édition, le niveau des candidats est assez impressionnant», constate-t-il. «Cela confirme l’intérêt croissant de notre société pour l’économie circulaire. Je me sens honoré de faire partie de ce défi.»

En l’espace de quelques semaines, M. Majerus a pu observer toute la motivation de la part des start-ups, désireuses d’apprendre et d’absorber tous les apports qu’elles reçoivent dans le cadre de ce programme. «Dans le court laps de temps qui s’est écoulé depuis le début du concours, elles ont évolué et développé leurs produits de manière très impressionnante. De plus, lors de l’atelier sur l’économie circulaire, j’ai senti un réel intérêt et engagement de leur part. Il est très rafraîchissant de travailler avec des personnes qui ont un objectif commun d’amélioration et d’apprentissage de l’économie circulaire.»

Jan Walter Parr: «Une dynamique passionnante»

Jan Walter Parr est le fondateur, associé et Chief Creative Officer de EGGS, un cabinet norvégien de conseil en innovation. Il suit spécifiquement les start-up Capriole (engrais durable à base de café) et Cego (systèmes d’espace de travail circulaires).

«Ce programme représente une grande expérience en termes de mélanges des différents acteurs concernés, en vue d’imaginer de nouvelles méthodes de travail», constate-t-il. «Cela crée une dynamique passionnante, teintée de nouvelles connaissances. Et la motivation est très élevée. C’est donc prometteur!»

Ce dynamisme des deux start-up accompagnées constitue, pour M. Parr, une source de grande satisfaction. «Ils représentent le cœur et l’énergie principale de toute cette initiative», assure-t-il. «Ils veulent tous deux réaliser leurs idées, mais l’économie circulaire peut être un labyrinthe et il faut beaucoup d’endurance pour aboutir à des solutions à la fois réalisables, viables et bonnes pour le monde. Voici donc une tape dans le dos ! Continuez à avancer!»

Lire plus

La Smart Manufacturing Week en 10 citations

24-06-2022

Voilà 10 moments forts de la 5e édition de la Smart Manufacturing Week, organisée par Luxinnovation du 8 au 10 juin 2022 à la Chambre de commerce à Luxembourg.
Lire plus

Differdange en route vers la neutralité climatique

20-06-2022

Avec le soutien de Luxinnovation, la troisième plus grande ville du pays participe au projet européen afin de devenir neutre pour le climat et intelligente.
Lire plus

Un secteur automobile mature et dynamique

17-06-2022

La cartographie du secteur au Luxembourg présentée début juin apporte de précieux enseignements sur sa structure.
Lire plus

«Devenez consultants pour Fit 4 Sustainability»

15-06-2022

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau programme annoncé en mai par le ministre de l’Économie Franz Fayot, Luxinnovation est à la recherche de consultants spécialisés pour accompagner les entreprises. Explications avec Emmanuelle Kipper, Senior Advisor- SME Performance chez Luxinnovation.
Lire plus

5G-Safe-Plus: les technologies au service de la sécurité routière

14-06-2022

Avec le soutien de Luxinnovation, HITEC Luxembourg a rejoint le projet international 5G-Safe-Plus visant à prévenir les accidents de la circulation grâce à l’apport de solutions de communication performantes. Les premiers équipements arrivent sur les autoroutes.
Lire plus

Resources all news

Fermer