rechercher

Avec près de 90 soumissionnaires et plus de 230 projets proposés au vote du Jury, l’édition 2019 des Luxembourg Design Awards, la troisième du nom pour cet événement bisannuel, s’affiche d’ores-et-déjà comme un succès.

Derrière ces awards se trouve l’association professionnelle Design Luxembourg, forte de 51 sociétés et indépendants qui travaillent dans les divers métiers du design. Depuis sa création en 1995, l’association milite pour la valorisation des compétences de ces professionnels sur le territoire.

Au final, ils seront, ce mercredi, 44 à présenter 83 projets en compétition dans 13 catégories, dont trois nouvelles par rapport à la précédente édition: Interior design, Fashion design et Social design. Elles rejoignent les catégories Product design, Information design, Corporate design, Editorial design, Packaging design, Illustration design, Digital design, Motion design, Print design et Juniors talents.

«Nous souhaitons démontrer, au travers de ces awards, le dynamisme d’un secteur créatif au service des institutions et des entreprises, lequel a toute sa place dans le monde économique», explique Laurent Graas, le président de Design Luxembourg. «Les industries créatives prennent une importance croissante au sein des économies post-industrielles modernes fondées sur le savoir. Prometteuses en matière de croissance et de création d’emplois, elles sont en outre, des véhicules d’identité et de diversités culturelles».

Le design pour lutter contre la régression culturelle

Il s’agit également, à ses yeux, de mettre en évidence la qualité des acteurs de ce domaine, qui savent s’adaptent en permanence aux évolutions techniques, avec comme objectif final d’accompagner leurs clients, quels qu’ils soient, avec créativité, pertinence et efficacité. «Cette dynamique de novation est nécessaire avec un secteur dont la diversité des métiers est en phase avec l’évolution de l’économie. Le design non seulement s’adapte en permanence, mais anticipe également les évolutions sociétales et économiques», explique Laurent Graas.

Le jury de cette troisième édition des Luxembourg Design Awards est international, présidé par Davor Bruketa, Creative Director de l’agence de publicité croate Bruketa&Žinić&Grey, à Zagreb. Le keynote speaker, lui aussi, apportera une dimension internationale supplémentaire à cet événement, puisqu’il s’agit de Frank Stephenson, designer automobile américain, chef designer de McLaren Automotive depuis 2008. Il est considéré comme un des plus influents designers automobiles de notre époque, pour avoir conçu de nombreux modèles emblématiques à succès pour Ford, BMW, Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Pininfarina, Ferrari, Maserati ou encore McLaren.

«Le design a toujours été un moyen créatif d’améliorer nos vies», affirme M. Stephenson. «Il se différencie de l’art en ce qu’il incorpore des éléments scientifiques pour atteindre un meilleur objectif de fonctionnement tout en étant agréable à l’œil du spectateur.» Selon lui, le vrai design ne peut pas rester statique, tout le talent du designer résidant alors dans sa capacité à toujours trouver un meilleur moyen d’améliorer un objet avec des solutions plus efficaces pour résoudre les défis auxquels il est confronté. «Sans le design et les designers, que l’on pourrait aussi appeler les visionnaires, la société aurait tendance à régresser culturellement et à perdre son élan qui la mène vers des niveaux de civilisation de plus en plus élevés. Nous sommes tous génétiquement modifiés vers l’évolution et la progression. C’est pourquoi le design lui-même joue un rôle vital pour le développement constant de la psyché et de l’âme humaine».

Dynamisme

Treize awards seront donc remis ce mercredi.

Parmi eux, celui de la catégorie interior Design sera remis par Jan Glas, l’initiateur du Luxembourg Creative Industries Cluster, le dernier-né des clusters géré par Luxinnovation.

«Créativité ne veut pas forcément dire innovation. Mais l’innovation n’est certainement pas possible sans la complicité du design», précise Marc Lis, le manager du cluster. «On a tendance à oublier que le design, sous ses nombreuses formes, est un plus-value qui nous aide non seulement à embellir un produit, mais aussi à le réfléchir, le pousser en ingéniosité et le rendre plus efficace. Les Design Awards représentent un événement important qui célèbre cette expertise, autant que les talents qui se ‘cachent’ derrière ces produits, outils et services créatifs».

Cette soirée festive sera aussi l’occasion de constater combien la scène du design au Luxembourg est bien active, avec une volonté clairement affichée par Design Luxembourg et l’ensemble des acteurs du secteur: perpétrer ce dynamisme au travers de la formation des jeunes designers, quelle que soit la spécialité choisie par la suite.

«Le lien entre les professionnels, le monde de la formation et les étudiants est essentiel pour non seulement assurer la relève, mais surtout impulser de nouvelles idées», explique Laurent Graas, qui explique ainsi l’importance de la catégorie «Junior talents», vitrine privilégiée pour les jeunes talents qui souhaitent s’exprimer à travers leurs réalisations.

 

Les talents luxembourgeois s’exportent bien

Même si elles ne sont pas nommées dans cette catégorie, deux « jeunes » talents luxembourgeois illustrent à merveille ce dynamisme : Irina Moons (31 ans) et Julie Wagener (29 ans) qui ont, toutes les deux, représenté le Luxembourg à l’occasion de l’édition 2019 du Creative Expo Taiwan Talent 100, en avril dernier. Quand on sait que seuls quatre artistes européens ont été invités parmi les « 100 », on peut mesurer leur niveau d’excellence.

«Cette participation m’a permis de vivre de belles rencontres avec d’autres exposants», se réjouit Irina Moons. «Je pense que beaucoup de ces rencontres sont susceptibles de déboucher sur des projets futurs, que ce soit entre exposants ou bien avec les potentiels clients venus spécialement pour le licencing. J’ai par ailleurs bénéficié d’une belle couverture médiatique, en étant notamment mentionnée dans creativbloq / Computer, un magazine que je suis énormément».

Cerise sur le gâteau, Mme Moons a été lauréate du Cultural and creative award of Taiwan, pour ses illustrations et sérigraphies qui représentent différents lieux et moments dans le monde. Une récompense qui lui donne un ticket pour revenir l’année prochaine.

Julie Wagener, pour sa part, reconnaît être revenue de Taipei avec «une énergie nouvelle, pour continuer à m’éloigner de la profession à plein temps pour laquelle j’ai étudié et qui me pose des défis tous les jours. Cela m’a laissé optimiste quant à mon avenir en tant qu’illustrateur ici au Luxembourg et à l’étranger. Elle a renforcé mes ambitions et mes convictions que j’essaie de suivre en tant qu’artiste et avec lesquelles je nourris mon travail. Enfin, il m’a laissé quelques opportunités et de nouveaux contacts avec des gens qui accordent autant d’importance à l’illustration qu’à ses créateurs.»

Elle sera, du reste, en compétition ce mercredi soir, nommée dans la catégorie Illustration Design. «Cette cérémonie va donner l’occasion aux professionnels de voir la reconnaissance de leur travail et aussi démontrer aux non-professionnels qu’il y a de la valeur dans leur travail, ici, au Luxembourg».

Lire plus

Esch-Schifflange, regard novateur sur l'urbanisme

31-07-2019

Dans le cadre de l’étude de faisabilité en vue de la réhabilitation de plus de 60 ha de friches industrielles d’ArcelorMittal, la société de développement Agora a mandaté Luxinnovation pour initier un processus d’identification de technologies, services et produits innovants. Un gros travail préparatoire en vue d’un concours urbanistique international lancé au printemps 2019.
Lire plus

Design et menuiserie au service de la musique

24-07-2019

Une start-up innovante; un bureau de design inspiré; un menuisier productif… voilà la composition d’un trio qui a mené, efficacement, un projet collaboratif ayant réuni les univers de la musique et du design, entre Paris et Luxembourg.
Lire plus

ICT et industries créatives unissent leurs forces

19-07-2019

Les locaux de KPMG, au Kirchberg, ont accueilli, le mardi 9 juillet, la dernière édition en date du «Present Yourself» organisé sous forme de petit-déjeuner par le Luxembourg ICT Cluster. Un rendez-vous networking enrichi, cette fois ci, de la présence d’acteurs de l’industrie créative, afin d’élargir les horizons des uns et des autres.
Lire plus

Le Luxembourg au cœur de la Japan Expo

26-06-2019

Depuis deux ans, les organisateurs parisiens de la Japan Expo, le plus grand rendez-vous européen des adeptes de la culture japonaise, font appel à une start-up luxembourgeoise pour créer et animer le stand officiel de l’événement.
Lire plus

«Les industries créatives sont de plus en plus valorisées»

24-06-2019

Le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster dresse un bilan très positif de la plateforme internet creativecluster.lu, un an après son lancement.
Lire plus

Toutes les news

Fermer