rechercher

Jamset

La start-up française Jamset, créée en région parisienne l’année dernière, a développé un concept de studio de musique connecté pour les lieux d’accueil (hôtels, espaces de co-working, sièges sociaux, aéroports, séminaires…), incluant les instruments de musique en libre-service, les applis mobiles pour les utilisateurs et une plateforme SaaS pour les hôtes.

Pour mener à bien ce projet, la société a fait appel à des designers… luxembourgeois, en l’occurrence Anne Kieffer et Arnaud Mouriamé (Studio delle Alpi), rencontrés au hasard d’une connaissance commune. «La demande de Jamset a été de développer un concept de mobilier pouvant intégrer de vrais instruments de musique – guitare, batterie électronique, clavier – sur un seul support, comprenant toutes les connexions cachées et sécurisées et des tablettes pour piloter les instruments ou la table de mixage», expliquent les designers. «Ce meuble représente la partie visible de toute une approche communautaire autour de la musique.»

Un an de préparation

Depuis les premiers échanges jusqu’aux modèles en 3D, le projet a mis une petite année à mûrir, avec un coup d’accélérateur vers la fin, Jamset étant un peu pressée de pouvoir présenter un vrai prototype sur le marché. «Le défi a été autant esthétique que technologique, car il fallait résoudre à la fois les problèmes de connexion, d’encombrement, de mobilité et de faire en sorte que ce meuble soit passe-partout. Car il est susceptible d’être utilisé dans des environnements très différents, mais il doit donner la même envie aux personnes de s’en servir.»

Pour le passage du projet « papier » à la réalité palpable, Studio delle Alpi a consulté plusieurs fabricants de meubles au Luxembourg, en France, en Allemagne et en Italie. Mais l’importance de la proximité entre les différentes parties prenantes a conduit à choisir finalement la Menuiserie Kraemer à Bettendorf, près de Diekirch. «Nous avions eu l’occasion de nous rencontrer lors d’une mission économique en Italie avec la Chambre de commerce, cela a facilité les contacts», explique Anne Kieffer.

MDF, le bon choix

Le projet a rapidement plu à Patrick Elsen, managing partner de Menuiserie Kraemer. Le choix du matériau s’est très vite porté sur le MDF (Medium Density Fiberboard, fibres de bois à densité moyenne) qui allie à la fois des qualités de résistance et de facilité de manipulation.

«Pour un prototype, c’est le matériau idéal qui répond aux exigence de robustesse mais aussi d’acoustique, et qui permet aussi de travailler encore le matériau une fois le meuble déjà monté», explique-t-il. «La difficulté principale a tenu dans le fait que nous devions travailler avec des surfaces arrondies en double angle, ce qui ne nous laissait que très peu de marge d’erreur dans le positionnement des différents éléments.»

Un peu plus compliqué que pour des éléments de cuisine «traditionnels», le design de ce meuble comportait également une dimension de modularité dont il fallait tenir compte. Le travail préalable du bureau d’études au sein de la menuiserie a pris beaucoup plus de temps que pour un meuble «classique». «Ensuite, les délais de production ont été très serrés, car Jamset voulait disposer de son prototype au plus vite», indique M. Elsen.

100.000 lieux potentiels

Démarré au tout début de l’année, ce meuble a finalement été livré dans le courant du printemps: un beau «bébé» de quelque 450 kg, avec des dimensions de 2,5 x 2 mètres et une hauteur de 95 cm, présenté officiellement à l’hôtel W Paris-Opéra, le premier à proposer désormais ce studio de musique en libre-accès.

«Aujourd’hui, on estime à 300 millions le nombre de musiciens amateurs et à plus de 100.000 le nombre de lieux qui peuvent accueillir un Jamset. On est donc au tout début de notre histoire!», explique Olivier Milcent, l’un des co-fondateurs de la société, dans une récente interview pour un site spécialisé dans l’hôtellerie.

Une histoire qui pourrait donc avoir de forts accents luxembourgeois. Pour l’heure, Jamset est encore à la recherche d’investisseurs et clients pour passer à la vitesse supérieure et envisager une production à plus grande échelle.

Photos: Jamset

Lire plus

#Loi RDI: Aiva, l’innovation sur le bout des doigts

30-01-2020

C’est par le biais du programme Fit 4 Start qu’Aiva Technologies, qui développe des algorithmes basés sur l’intelligence artificielle pour composer des musiques, est entrée dans une démarche accélérée d’innovation.
Lire plus

GIDiMA: les médias interactifs se fédèrent

24-12-2019

La Games and Interactive Digital Media Association (GIDiMA) est officiellement active. Cette organisation vise à soutenir le développement d’une industrie en vogue au Luxembourg: celle des jeux vidéo et des médias interactifs.
Lire plus

Construction durable: aligner l’offre et la demande

09-12-2019

L’application des principes de l’économie circulaire dans le secteur de la construction représente un enjeu colossal compte tenu de la très forte activité de ce secteur. C’est pourquoi, répondant à une demande des acteurs sur le terrain, le Luxembourg CleanTech Cluster pilote une étude destinée à mettre en adéquation l’offre et la demande en matière de construction circulaire.
Lire plus

Treepicker: le design au service de l’éco-responsabilité

18-11-2019

Initié par deux entreprises luxembourgeoises, Quattro et Studio Delle Alpi, le projet Treepicker combine, à l’international, créativité et éco-responsabilité. Et son financement est ouvert à tous.
Lire plus

Les industries créatives passent à la radio!

12-11-2019

Marc Lis, le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster, est l’invité, ce mardi 12 novembre, de l’émission Radio Rotondes sur Radio Ara.
Lire plus

Toutes les news

Fermer