rechercher

Si, pour une PME, participer à un appel d’offre à projet européen dans le cadre du programme-cadre Horizon 2020, implique de devoir, aussi, d’être confronté à la machinerie bureaucratique européenne, il existe un autre mécanisme plus simple et plus attractif pour les entreprises, mis en place par la Commission européenne: le financement en cascade.

Il s’agit, concrètement, de sous-subventions, qui sont gérées et versées per les bénéficiaires des financements initiaux. Ainsi, les appels à proposition et les décisions de financement ne sont plus du ressort de la Commission européenne, mais des organisations académiques et industrielles menant le projet.

À charge pour elles, de publier elles-mêmes les propres appels à propositions, communément appelés «Open Calls», afin d’attirer des groupes spécifiques de bénéficiaires potentiels, en particulier des jeunes pousses et des PME. Les montant de subventions octroyés vont alors de 50.000 à 200.000 euros pour chacune des tierce parties retenues.

Candidature simplifiée

«Ce mécanisme n’est pas forcément connu par les entreprises, mais il est pourtant intéressant, car il permet à des petites structures de pouvoir être intégrées à des projets qui, à la base, sont trop gros pour elles»

résume Géraud Guilloud, Advisor – European R&D and Innovation Support chez Luxinnovation.

L’avantage de ces appels à candidature est que leur candidature est moins volumineuse (une dizaine de pages en moyenne) et que les temps d’évaluation sont plus courts. «Une start-up ou une PME qui veut répondre à de tels appels voit sa prise de risque financée», indique M. Guilloud.

Ces financements en cascade couvrent, dans leur grande majorité, les thématiques digitales – notamment autour d’Industrie 4.0 – et les nanomatériaux.

Initiatives regroupées

GeraudGuilloud

L’une des difficultés majeures, pour les entreprises, est de se tenir informées de la publication de ces appels, qui présentent tous des conditions d’éligibilité et des calendriers différents sur toutes les thématiques digitales (HPC, AI, cloud, software, hardware, AR/VR, 5G…). Il existe bien une plateforme qui les recense, mais il n’est pas forcément facile de s’y retrouver. L’équipe des financements européens au sein de Luxinnovation peuvent aider à s’orienter dans cet écosystème complexe.

Bon nombre de «calls» sont néanmoins regroupés au sein d’initiatives distinctes : I4MS (ICT Innovation for Manufacturing SME) pour la digitalisation des processus manufacturiers; NGI (Next Generation Internet) pour des développements internet et softwares ou encore SAE (Sart Everything Everywhere) pour les technologies digitales embarquées.

«Nous avons par exemple le cas du projet ‘CloudiFacturing’, développé par un consortium d’entreprises et d’instituts de recherche, sur la mise à disposition de capacités de calculs et de modélisation pour un super-ordinateur de type HPC. Cela vise des entreprises manufacturières qui cherchent à donner une forte valeur ajoutée à leurs données», explique Géraud Guilloud. «Une fois l’infrastructure mise en place, ce consortium a lancé une série de petits appels à projet pour permettre à des plus petites structures d’utiliser ces infrastructures et valider un certain nombre de paramètres afin que l’ensemble de ces technologies puisse être intégré».

La philosophie du programme-cadre Horizon 2020 et encore plus celle de son successeur, Horizon Europe, qui entrera en vigueur en 2021, met l’accent sur les initiatives structurantes et la création de véritables écosystèmes. «Un tel système de projets en cascade permet de faciliter cette approche», conclut M. Guilloud.

 

 

 

Lire plus

Les nouveaux gradués et participants de Fit 4 Start annoncés

15-10-2020

Le ministre de l’Économie, Franz Fayot, et la CEO de Luxinnovation, Sasha Baillie, ont annoncé ce 15 octobre les noms des 20 start-up sélectionnées dans le cadre de la 10e édition du programme d’accélération Fit 4 Start. À cette occasion, le ministre a également dressé le bilan de ce programme, 5 ans après son lancement.
Lire plus

«Construire un meilleur vivre-ensemble» 

01-10-2020

Le directeur de l’Ordre des Architectes et Ingénieurs-conseils revient sur la remise des trophées de l’édition 2020 du Bauhärepräis OAI et sur les perspectives du secteur.
Lire plus

Des masques de protection made in Luxembourg

01-10-2020

La société Santé Services S.A. et les Hôpitaux Robert Schuman viennent d’obtenir toutes les certifications nécessaires à la commercialisation européenne de ses propres masques chirurgicaux.
Lire plus

«Il faut espérer une rapide reprise du marché»

29-09-2020

Pour le secteur des industries manufacturières, très touché par la crise, l’heure est désormais à la recherche de nouveaux débouchés.
Lire plus

Saisir les nouvelles opportunités

25-09-2020

Le secteur automobile, durement touché par la crise du Covid, ne perd pas confiance. De nouveaux projets collaboratifs transversaux sont en réflexion, permettant notamment de diversifier les domaines d’activités.
Lire plus

Toutes les news

Fermer