rechercher

Le Luxembourg renforce encore un peu plus son statut de pionnier européen dans le développement des activités commerciales dans l’espace. Après avoir lancé en 2017 l’initiative Spaceresources.lu et voté dans la foulée une loi définissant un cadre juridique pour l’exploitation des ressources spatiales, le pays entend désormais attirer activement des start-up actives dans ce domaine. Pour la première fois cette année, le programme d’accélération Fit 4 Start accueillera donc cinq jeunes pousses actives dans le secteur spatial.

Depuis 2015, le ministère de l’Économie en collaboration avec Luxinnovation propose un programme de coaching intensif assorti d’un financement pouvant atteindre les 150.000 euros pour les start-up actives dans le secteur des TIC. Celui-ci est organisé deux fois par an, à chaque fois sur une période 4 mois, et accueille entre 10 et 15 entreprises lors de chaque session.

20 entreprises seront sélectionnées lors du Pitching day du 3 octobre : 10 relevant des TIC, 5 du HealthTech et 5 du Space.

Après un premier programme-pilote fructueux dans le domaine des technologies de la santé (HealthTech) lors de sa 7ème édition à l’automne 2018, Fit 4 Start s’ouvre désormais au spatial et plus particulièrement au secteur aval des applications et services à valeur ajoutée élaborés à partir de données d’origine spatiale combinées ou non à des données provenant d’autres sources, qu’elles soient aériennes, in-situ ou encore issues des réseaux sociaux.

Pour cette édition Fit 4 Start #9, 20 entreprises seront donc sélectionnées lors du Pitching day du 3 octobre : 10 relevant des TIC, 5 du HealthTech et 5 du Space.

Un accès premium au data center de la LSA

Le Luxembourg a été le premier pays au monde avec les États-Unis à voter une loi autorisant l’exploitation commercial des ressources spatiales, en 2017. Un an plus tard, le pays lançait une agence spatiale pour soutenir le développement industriel de ce secteur, la Luxembourg Space Agency.

Au mois de mai, celle-ci a inauguré un data center dédié aux données d’observation de l’espace. « Une première étape pour faciliter l’accès aux données spatiales dans le but de stimuler de nouveaux services fournis par le Luxembourg en tant que plaque tournante de l’espace commercial en Europe », détaillait alors son CEO, Marc Serres.

Une première étape pour faciliter l’accès aux données spatiales dans le but de stimuler de nouveaux services fournis par le Luxembourg en tant que plaque tournante de l’espace commercial en Europe.

Ce data center contient les données des satellites d’observation de la Terre Sentinel 1 et Sentinel 2 du système Européen Copernicus. Les start-up sélectionnées pour le programme Space de Fit 4 Start bénéficieront de l’accès Premium à ce data center. Elles seront également éligibles pour une demande d’accès au « Data Lake » de Spire Luxembourg. Des spécificités qui donnent à ce programme d’accélération un caractère unique.

Cette nouvelle offre à destination des start-up montre la volonté de ce pays situé au centre de l’Europe de se positionner dans une niche en plein développement et très convoitée. Plus d’une centaine d’entreprises du secteur spatial, notamment originaire du Japon et des Etats-Unis, ont déjà choisi le Luxembourg. L’existence d’un cadre juridique solide, l’ouverture du gouvernement et la croissance rapide de son écosystème sont les principaux points d’attrait.

Photo: Luxinnovation/Marie De Decker

Lire plus

Devenez consultant officiel des programmes «Fit 4 Digital» et «Fit 4 Digital Packages»

15-01-2021

Le nouvel appel à candidatures pour devenir consultant officiel des programmes d'aide à la digitalisation, Fit 4 Digital et Fit 4 Digital Packages, est ouvert du 15 au 31 janvier minuit.
Lire plus

LGX goes Digital

23-11-2020

Pour son édition 2020, la Luxembourg Gaming Xperience s’adapte aux circonstances. Elle proposera, du 18 au 20 décembre, une version 100% digitale qui devrait réjouir tous les amateurs de culture geek, e-sport et autres nouvelles technologies.
Lire plus

En route vers les usines numériques

03-06-2020

Les usines numériques et intelligentes, où les équipements et les systèmes sont interconnectés et communiquent en temps réel, sont le cœur même de l'industrie 4.0. Le 8e DIH Talk s'est concentré sur les avantages concrets de tels processus numériques et sur la manière de les mettre en place.
Lire plus

Développer les compétences numériques pour la transformation industrielle

18-05-2020

Si les nouvelles technologies sont à la base de l'industrie 4.0, l'être humain reste l'élément le plus central d'une transformation numérique réussie. Le L-DIH Talk du 14 mai 2020 s'est penché sur la manière de définir et d'acquérir les compétences numériques nécessaires pour être compétitif à l'avenir.
Lire plus

Devenir une organisation agile

28-04-2020

La mise en place d'organisations agiles capables de développer et de vendre de nouveaux produits basés sur les technologies numériques a été le sujet du troisième L-DIH Talk organisé sous forme de webinaire le 23 avril 2020.
Lire plus

Toutes les news

Fermer