rechercher

Le supercalculateur, ou calcul haute performance (HPC), est un catalyseur de l’innovation et un moteur de rendement financier important. Les supercalculateurs peuvent aider les entreprises – start-ups et PME comme grands groupes – à renforcer leur capacité d’innovation en exploitant la valeur des données et à se placer devant leurs concurrents. Les organismes de recherche et l’administration publique peuvent également bénéficier de cette technologie.

Afin de permettre une meilleure compréhension du calcul haute performance et de ses avantages, le Supercomputing Day a été organisé le 12 mai à la Chambre de commerce par EuroCC Luxembourg, le centre de compétence national en HPC basé sur une collaboration entre Luxinnovation, LuxProvide et l’Université du Luxembourg.

«Outre son travail pionnier de stimulation de l’écosystème numérique en Europe, le gouvernement luxembourgeois a développé des stratégies qui soulignent l’importance de la digitalisation pour le développement d’une économie plus compétitive et durable», a expliqué Mario Grotz, directeur général de l’Industrie, de la Technologie et de la Recherche au ministère de l’Économie, lors de l’ouverture de l’événement.

Il a souligné le rôle du Luxembourg en tant qu’initiateur du premier noyau de quatre pays qui se sont réunis pour discuter d’une stratégie et d’un plan pour une initiative européenne sur le calcul haute performance. Ce fut l’un des points de départ du projet de supercalculateur MeluXina au Luxembourg et de la création de l’entreprise commune EuroHPC (EuroHPC JU), dont le siège est hébergé au Luxembourg.

Parmi les projets récents qui complètent l’écosystème numérique figurent l’initiative de la plateforme nationale d’échange de données, l’initiative Luxembourg Cloud et le Luxembourg Digital Innovation Hub.

Rôle prépondérant du Luxembourg

Le professeur Thomas Lippert, responsable du Jülich Supercomputing Centre en Allemagne, orateur invité, a démontré à quel point la puissance des supercalculateurs est fondamentale pour analyser les données et les utiliser pour des simulations et des prédictions. «Le supercalculateur permet de s’attaquer à des problèmes très complexes avec une plus grande exactitude et une plus grande précision dans des délais beaucoup plus courts», a-t-il souligné.

Anders Dan Jensen, directeur exécutif d’EuroHPC JU, l’organe autonome de l’UE qui gère l’initiative européenne en matière de supercalculateurs, a souligné le rôle prépondérant du Luxembourg dans l’écosystème EuroHPC.

Il a notamment souligné le rôle du pays dans le développement des compétences de la prochaine génération d’experts européens du HPC: l’Université du Luxembourg, en collaboration avec des partenaires de 21 pays européens, dirige le Master européen pour HPC, qui débutera avec sa première cohorte d’étudiants en septembre prochain.

Cartographie de l’écosystème

Le Luxembourg Supercomputing Day 2022 a également permis une plongée en profondeur dans l’écosystème luxembourgeois. Sara Bouchon, directrice Market Intelligence chez Luxinnovation, a présenté l’analyse des tendances et la cartographie du marché HPC au Luxembourg, réalisées par son équipe. «Nous avons identifié 980 entités au Luxembourg qui pourraient faire partie de l’écosystème national de supercalculateurs», a-t-elle expliqué. «862 d’entre elles sont des utilisateurs potentiels de HPC, et 182 sont des facilitateurs. 10% des utilisateurs potentiels sont publics, tandis que les 90% restants sont des entités privées. Identifier les utilisateurs potentiels du secteur privé était une priorité pour nous, car l’objectif de MeluXina est d’être ouvert aux entreprises du Luxembourg et de l’étranger.»

Les participants à la conférence ont également eu droit à une visite virtuelle du superordinateur MeluXina, guidée par Francesco Bongiovanni, HPC expert chez LuxProvide. Il a amené virtuellement le public dans le centre de données de Bissen où se trouve MeluXina et a expliqué les principales caractéristiques du système et sa conception.

Cas d’utilisation du supercalculateur

La dernière partie de l’événement était consacrée aux cas d’utilisation. Quatre entreprises ont présenté la manière dont elles utilisent la puissance de calcul des supercalculateurs et les avantages qu’elles en retirent pour leurs activités.

«Nous utilisons le calcul intensif pour accélérer notre cycle de R&D (conception virtuelle et prototype par simulation), afin de personnaliser les solutions et de faire de l’analyse prédictive», a déclaré Jean-Christophe Witz, Chief Information Officer at Husky Injection Molding Systems. «Avec nos ordinateurs actuels, il faut une semaine pour faire une simulation à très petite échelle. Avec un superordinateur, il ne faut que quelques heures pour arriver à le faire à l’échelle réelle. Cela nous permet de réduire notre cycle de développement et d’obtenir une qualité bien supérieure dans le développement de nos outils et solutions.»

«Le prototypage virtuel est 20 fois moins cher et 50 fois plus rapide», a expliqué Gabriele Pozzetti, Manager Artificial Intelligence and Data Science chez Ceratizit. «Grâce au HPC, nous avons également pu tester de nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, qui peuvent être de puissants alliés nous permettant d’utiliser davantage de matériaux recyclés sans compromettre la qualité.»

«Des avantages considérables»

L’opérateur de satellites SES a été l’une des premières entreprises à utiliser MeluXina. « Notre application HPC est liée à la nouvelle génération de satellites. Ceux-ci sont entièrement programmables, et nous devons les adapter aux besoins réels des utilisateurs de manière très flexible », a souligné Joel Grotz, Senior Manager, responsable du système de contrôle des ressources adaptatives chez SES Engineering. « Cela signifie que nous devons développer des logiciels capables d’optimiser l’allocation des ressources de manière très efficace. Le besoin d’allocation des ressources augmente de manière exponentielle avec l’évolution de la demande des utilisateurs, ce qui signifie que nous devrions exécuter l’algorithme d’optimisation très souvent et très efficacement – ce qui demande beaucoup de temps et de puissance de calcul. En collaboration avec l’Université du Luxembourg, nous avons eu l’occasion d’exécuter certains de nos algorithmes sur le superordinateur MeluXina. Nous avons constaté que les avantages étaient considérables. »

« Nous avons utilisé le superordinateur MeluXina pour entraîner les modèles qui sont derrière notre assistant d’IA », a déclaré Laurent Daudet, directeur technique et cofondateur de la start-up LightOn.ai, basée à Paris.  » Nous faisons des modèles de langage à l’échelle extrême : vous écrivez ce que vous voulez et un texte automatique va se générer sous la forme d’un email, d’une publicité, d’un journal, etc. Nous avons aujourd’hui un assistant IA qui est parfait avec des textes en plusieurs langues, ce qui n’existait pas il y a deux ans. »

 

Replay:

 

 

Lire plus

Guide simplifié pour les aides à la protection de l’environnement

05-12-2022

Le ministère de l’Économie et Luxinnovation viennent d’éditer un guide pour sensibiliser les entreprises aux mesures de protection de l’environnement, et pour les inciter à recourir aux aides disponibles pour alléger la charge financière qui en découlerait. Luxinnovation informe et accompagne les entreprises qui souhaitent faire une demande d’aide.
Lire plus

Entreprises, alliez compétitivité et développement durable avec Fit 4 Sustainability

26-10-2022

Le nouveau programme d’accompagnement Fit 4 Sustainability aide les entreprises à évaluer et à réduire leur impact environnemental afin de diminuer leurs coûts, d’améliorer leur réputation et de gagner de nouveaux clients qui apprécient une approche respectueuse de l’environnement.
Lire plus

Journée Mondiale de la Normalisation 2022

30-09-2022

L’ILNAS, en collaboration avec l’Université du Luxembourg, fera le point sur la mise en œuvre de la stratégie normative nationale 2020-2030 le 14 octobre 2022, dès 13h30, à Belval.
Lire plus

La digitalisation, pilier du réemploi de matériaux dans la construction

30-09-2022

Le projet «Petite maison» de Belval a servi de support à une journée thématique autour de la circularité et du réemploi dans la construction.
Lire plus

Business Partnership Facility: retours d’expériences

29-09-2022

Alors qu’un nouvel appel à projets est en cours jusqu’au 20 octobre pour bénéficier du mécanisme de co-financement BPF, les premières entreprises à en avoir bénéficié témoignent.
Lire plus

Toutes les news

Fermer