rechercher

GiorgettiLa toute première entreprise « Giorgetti » créée au Luxembourg date de 1898. Elle est fondée à Bettembourg par Francesco Giorgetti et son oncle Achille, quelques années après leur arrivée au Grand-Duché. Lorsqu’Eustache, le frère de Francesco, arrive à son tour en 1900, il est à peine âgé de 18 ans et commence par travailler sur la construction du Pont Adolphe qui est inauguré en1903.

Entre temps, le décès prématuré de Francesco, d’une pneumonie, laisse Achille, alors âgé de 26 ans, seul à la tête de l’entreprise. Eustache l’y rejoint en 1911 en tant que conducteur de travaux, avant d’être forcé de retourner en Italie pour effectuer son service militaire. Il y reste le temps de la Première Guerre mondiale, et revient en 1920 pour diriger les travaux de construction du siège de l’Arbed et de nombreux autres bâtiments prestigieux sur et aux alentours de l’avenue de la Liberté.

En 1923, Achille est rejoint par sa femme et leurs trois jeunes enfants, Maria, Paul et Félix. Le rayonnement d’Achille au Grand-Duché est immense, au point d’être nommé « entrepreneur de la Cour » par la Grande-Duchesse Charlotte. Ses réalisations sont prestigieuses : la restauration du château de Fischbach pour la famille grand-ducale ; le nouvel hôtel des Postes de Luxembourg exécuté avec les premiers élévateurs-grues électriques utilisés dans le pays ; ou encore le nouvel établissement des bains à Mondorf…

En 1937, c’est au tour d’Eustache de créer sa propre entreprise de construction à Bettembourg, alors qu’Achille est, entre temps retourné vivre en Italie. Dissoute lors de la Seconde Guerre mondiale, cette société renaît en 1946 au nom de « Eustache Giorgetti & Fils », avec l’entrée de ses deux fils Paul et Félix en tant qu’associés.

GiorgettiLa reconstruction du pays en partie ravagé par la guerre leur donne l’occasion de contribuer activement à la relance et au développement économique du pays : agrandissement de l’hôtel des Postes (de 1952 à 1955), construction du pont au-dessus de l’Alzette dans le Pulvermühle en 1955, clinique du Dr. E. Bohler en 1956…

En 1957, Eustache Giorgetti se retire des affaires et laisse la direction de l’entreprise à Félix et Paul. Ils poursuivent sur leur lancée avec la réalisation de l’École Européenne (boulevard de la Foire) en 1958, de la Kannerklinik en 1960 ou encore de l’Institut National des Sports en 1962.

Mais le chantier majeur qui va donner une toute autre dimension à l’entreprise est celui du nouveau théâtre municipal de Luxembourg : un projet titanesque voulu dès 1958 par les pouvoirs publics, afin de célébrer le millénaire de la fondation de la capitale, fondée en 963. En dépit de nombreux aléas techniques, le « Théâtre du Millénaire » (qui ne deviendra que plus tard le Théâtre municipal) est inauguré en 1964.

Trois ans plus tard, Paul Giorgetti décède et Félix prend seul la tête de l’entreprise qui, dans le même temps, se spécialise aussi dans la construction de quartiers d’habitations, accompagnant le développement de la démographie du pays. Une cité porte même le nom de « Giorgetti » à Bettembourg.

En 1979, Félix et son épouse Jeanny Giorgetti-Theisen reprennent l’ensemble du fonds commercial et rebaptisent la société « Félix Giorgetti ». En dépit du ralentissement économique dû à la crise pétrolière, l’entreprise tient bon et ne subit pas le même sort que bon nombre d’autres du secteur tombées en faillite.

Marc et Paul, les deux fils de Félix, rejoignent l’entreprise familiale en 1986, le premier avec un diplôme d’ingénieur civil décroché à Zurich et le second au terme d’un cursus en gestion à EDC Paris.

Mar et Paul GiorgettiLes années de crise sont passées et le développement de la place financière donne un nouvel élan au pays et un nouveau visage à la capitale. Giorgetti construit les bâtiments et le tunnel du plateau du Saint-Esprit entre 1983 et 1988, le rond- point Schuman en 1988 et de nombreux bâtiments à la Cloche d’Or, dont le nouvel immeuble administratif de l’entreprise, où Giorgetti s’installe en 1992.

Les années 90 marquent également la diversification de activités du groupe, avec des créations de filiales (comme Skyliners, aujourd’hui leader dans la location et la vente de grues à tour Liebherr dans la Grande Région) et des prises de participation stratégiques dans le secteur de l’immobilier et de la construction au sens large, y compris des chantiers navals pour voiliers et bateaux moteur.

Les grands chantiers continuent : une des deux tours de l’Europe, à l’entrée du Plateau du Kirchberg livrée en 2004, les extensions successives et le parking clients du centre commercial Belle Étoile, les huit bâtiments et le parking souterrain de la Cité Judiciaire sur le Plateau du Saint-Esprit ou encore quelques sièges administratifs d’entreprises prestigieuses (Raiffeisen à Leudelange, RTL City, KPMG et Arendt & Medernach au Kirchberg ou encore le gros œuvre de celui d’EY).

C’est également à Giorgetti que l’on doit la Nordstrooss et quelques autres infrastructures routières majeures dans le pays, comme l’autoroute qui relie le Grand-Duché à la Sarre ou les liaisons autour du quartier de Belval.

Sur plus d’un siècle, difficile de séparer, donc, le développement du pays avec celui de la société encore bien impliquée dans quelques chantiers encours tels le futur stade national à la Cloche d’Or ou la 5e extension de la Cour de Justice au Kirchberg.

Lire plus

La Smart Manufacturing Week en 10 citations

24-06-2022

Voilà 10 moments forts de la 5e édition de la Smart Manufacturing Week, organisée par Luxinnovation du 8 au 10 juin 2022 à la Chambre de commerce à Luxembourg.
Lire plus

Differdange en route vers la neutralité climatique

20-06-2022

Avec le soutien de Luxinnovation, la troisième plus grande ville du pays participe au projet européen afin de devenir neutre pour le climat et intelligente.
Lire plus

Un secteur automobile mature et dynamique

17-06-2022

La cartographie du secteur au Luxembourg présentée début juin apporte de précieux enseignements sur sa structure.
Lire plus

«Devenez consultants pour Fit 4 Sustainability»

15-06-2022

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau programme annoncé en mai par le ministre de l’Économie Franz Fayot, Luxinnovation est à la recherche de consultants spécialisés pour accompagner les entreprises. Explications avec Emmanuelle Kipper, Senior Advisor- SME Performance chez Luxinnovation.
Lire plus

5G-Safe-Plus: les technologies au service de la sécurité routière

14-06-2022

Avec le soutien de Luxinnovation, HITEC Luxembourg a rejoint le projet international 5G-Safe-Plus visant à prévenir les accidents de la circulation grâce à l’apport de solutions de communication performantes. Les premiers équipements arrivent sur les autoroutes.
Lire plus

Resources all news

Fermer