rechercher

Être productif, pour une entreprise, relève de la plus élémentaire des nécessités pour exister et se développer économiquement. C’est pour cela qu’a été lancé, en mai 2018, le projet transfrontalier ProdPilot, doté d’une enveloppe de 2,1 millions d’euros.

Coordonné par la Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes, il est destiné à soutenir les PME de la Grande Région à travers des innovations de processus ciblées, afin d’accroître leur productivité et ainsi garantir les emplois.

Ce consortium est composé de six partenaires, parmi lesquels l’université du Luxembourg.

Chaque année, le «Grand Prix ProdPilot» récompense une entreprise particulièrement innovante de la Grande Région pour ses réalisations qui ont conduit à une augmentation de leur productivité. Petites, moyennes et grandes entreprises sont éligibles.

Ce projet doit porter sur un ou plusieurs des thèmes suivants :

  • Stratégie
  • Processus & chaîne de valeur
  • Organisation
  • Méthodes & outils
  • Personnel

L’édition 2020 de ce Grand-Prix est officiellement lancée. Les dossiers de candidature sont à remettre avant le 30 octobre 2020 et la remise du prix se fera à Sarrebruck le 30 novembre 2020 .

Échange de bonnes pratiques

«Améliorer sa productivité est une obligation pour une entreprise non seulement pour rester compétitive vis à vis de la concurrence, mais également pour travailler de manière plus efficace en intégrant des outils innovants, performants et intelligents», explique Caroline Muller, la manager du Luxembourg Materials & Manufacturing Cluster de Luxinnovation, membre du jury de ce grand-prix. «Participer à un tel Grand-prix est une formidable opportunité pour échanger des bonnes pratiques avec des participants européens du secteur industriel et de la recherche».

Le premier lauréat de ce concours, en 2019, était l’entreprise luxembourgeoise Ferro-Tech, spécialisée dans les travaux ferroviaires (pose et renouvellement de voies, maintenances des réseaux ferroviaires, installation de chemins de roulement et ponts roulants…). L’entreprise, fondée en 2006, a développé une application mobile pour simplifier la gestion de la maintenance et, ainsi, réduire significativement le nombre de pannes et de casses et leurs impacts sur ses opérations. Gains générés: quelque 450.000 euros par an.

«C’est dans le cadre de notre programme Fit 4 Innovation que Ferro-Tech a développé son projet d’amélioration et de digitalisation de la maintenance de ses opérations», précise Arnaud Duban, Head of SME Performance chez Luxinnovation. «Ce programme permet aux entreprises de bien identifier les potentiels d’amélioration, de définir les priorités et surtout de conduire un projet qui permet des gains de productivité considérables.»

Lire plus

Saisir les nouvelles opportunités

25-09-2020

Le secteur automobile, durement touché par la crise du Covid, ne perd pas confiance. De nouveaux projets collaboratifs transversaux sont en réflexion, permettant notamment de diversifier les domaines d’activités.
Lire plus

Anticiper des solutions

25-09-2020

Au cœur de la crise sanitaire, le secteur des technologies de la santé se projette déjà dans l’avenir et se prépare à répondre toujours plus efficacement aux situations extrêmes susceptibles de survenir.
Lire plus

«Les créatifs sont des acteurs-clefs dans cette période actuelle»

24-09-2020

Le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster est optimiste quant à la capacité de résilience des acteurs du secteur.
Lire plus

«Définir les contours des enjeux majeurs qui nous attendent»

22-09-2020

Le manager du Luxembourg CleanTech Cluster explique comment son cluster s’engage, aux côtés des entreprises, dans la définition de solutions orientées développement durable.
Lire plus

Rendre l’économie plus circulaire avec le bois

21-09-2020

La filière forêt-bois se trouve confrontée à de nombreux défis qui vont bien au-delà de la seule crise sanitaire liée au Covid-19. Mais les idées et les savoir-faire ne manquent pas pour les relever.
Lire plus

Toutes les news

Fermer