rechercher

ICT Cluster - Creative Industries Cluster

L’oratrice invitée de ce «Present Yourself» est, à elle seule, la preuve que développements IT et créativité graphique peuvent très bien faire bon ménage. Elfy Pins, créatrice des sites internet Supermiro et Helloboss, a ainsi pu revenir sur sa success story, lancée en 2015.

Arrivée quelques années plus tôt au Luxembourg, après avoir bourlingué entre New York, Paris et Milan, Elfy Pins a travaillé une bonne décennie dans le champ créatif. Mais elle a aussi toujours montré un intérêt profond pour les lieux où elle a habité. «J’ai toujours cherché le dernier endroit à la mode pour courir, prendre un café, se détendre. J’aime connaître le moindre mètre carré de ma ville», explique-t-elle. «On peut bien sûr se servir d’un moteur de recherche pour cela, mais il y manque souvent de vraies références locales. C’est pourquoi j’ai créé Supermiro.»

Le credo de l’application: devenir le bon ami, disponible 24/24 h, qui connaît tous les bons plans à faire dans la ville et la région. D’abord lancé en tant que produit minimum viable, sous forme d’un site internet responsive, Supermiro est rapidement devenu un «Minimum viable brand», porté par un design efficace et attractif. Résultat, en six mois, le site a revendiqué 10.000 utilisateurs mensuels actifs, avec un investissement marketing de zéro euros et le déploiement d’aucune technologie particulière.

Il a ensuite fallu passer à la vitesse supérieure. Depuis deux ans, Supermiro développe ainsi son site et son application en utilisant des algorithmes faisant appel à des systèmes d’extraction et de traitement automatisés des données, mais aussi des processus de traitement du langage naturel et de l’analyse syntaxique basé sur l’ontologie (c’est-à-dire l’ensemble structuré des termes et concepts représentant le sens d’un champ d’informations). «Cela nous permet de pouvoir gérer un afflux massif de données, qui peuvent être une photo, une catégorie donnée, un mot-clé… En 2018, nous avons ainsi géré plus de 100.000 événements, avec des données rendues disponibles grâce à une expérience utilisateur et une interface utilisateurs efficaces. C’est comme ça que nous sommes devenus l’assistant individuel super cool, alimenté par l’intelligence artificielle, pour le temps libre de millions de personnes.»

Supermiro affiche aujourd’hui plus de 110.000 utilisateurs réguliers et une croissance de ses revenus de 170% par an…

Démarrée au Luxembourg, l’application touche maintenant la Grande région et va s’attaquer à Bruxelles. Fort de ce succès sur le plan des événements «loisirs», Elfy Pins a lancé le «petit frère» de Supermiro, prénommé Helloboss, qui «prend soin de l’agenda professionnel».

Les membres se présentent

Enthousiasmée par ce récit, l’assistance a ensuite suivi les présentations de quatre membres des clusters ICT et Creative Industries.

Iulia Cuzmina a ouvert le bal, avec MaPS System, une solution de gestion de données pour des applications de marketing multicanal (MaPS = Marketing, Publishing and Sales). «Les entreprises se doivent d’être partout en même temps, mais elles n’ont pas forcément les moyens ou la structure pour le faire. En fonction du contexte, et grâce à une gestion centralisée de l’ensemble des données de l’entreprise, nous déterminons quel type d’information doit être communiquée à quel moment sur quel type de canal.»

Établie à Foetz, MaPS emploie une trentaine de personnes et dispose d’une présence en France, en Suisse, en Belgique et en Allemagne.

Stéphane Ambrosini, Senior associate de Marks & Clerk, a ensuite détaillé la notion ô combien complexe de propriété intellectuelle, qui englobe, entre autres, les brevets, les marques, les droits d’auteur, les dessins et modèles, les noms de domaines…

Des thématiques qui touchent directement les acteurs des industries créatives. «La propriété intellectuelle apparaît à tous les stades de l’activité d’une entreprise, depuis le choix de son nom jusqu’à la commercialisation de produits ou services, en passant par les interfaces logiciels, les créations de codes, les contenus pour sites web ou encore les médias sociaux. Cela génère différents types de droits de propriété intellectuelle qu’il convient de bien évaluer, gérer et valoriser pour les incorporer dans des actifs négociables de l’entreprise.»

Créée en 1887 à Birmingham (Angleterre), Marks & Clerk est établie depuis 1989 au Luxembourg où la société agit en tant que centre de validation du groupe pour les brevets européens.

Luc Falempin, le CEO de Tokeny Solutions, a ensuite présenté sa société, récente lauréate de l’édition 2019 des Fintech Awards. Il s’agit d’une plateforme qui permet d’émettre, de gérer et de transférer des actifs financiers sous forme de token, à travers la blockchain. En automatisant un maximum de processus répondant aux nombreuses exigences réglementaires, la solution permet aux entreprises qui l’utilisent de gagner beaucoup de temps et d’efficacité dans leurs démarches.

«Nous venons de lancer la plateforme InvestorID.org, qui est une application décentralisée permettant aux investisseurs d’accéder aux titres tokenisés de manière conforme en démontrant leur identité en chaîne. Elle permet aux investisseurs de vérifier leur identité dans l’espace des actifs numériques et de gérer leurs propres données.»

Tokeny est, à l’heure actuelle, une start-up hébergée au sein de la Luxembourg House of Fintech (Lhoft).

Enfin, Mathias Keune, co-fondateur et CTO de Zenview, a expliqué comment la réalité virtuelle immersive pouvait aider à réduire le stress et à augmenter le bien-être. «La réalité étendue est un terme générique que l’on donne à tous les environnements générés par ordinateur qui fusionnent les mondes physique et virtuel ou créent une expérience entièrement immersive pour l’utilisateur. Cela comprend la réalité virtuelle, la réalité augmentée ou bien un mix des deux. Nous proposons ainsi la première solution de pleine conscience en réalité virtuelle, adaptée aux besoins individuels des employés et des entreprises.»

Lancée il y a un an, Zenview est à la recherche de talents (développeurs 3D, product designers) et des partenaires pour se développer davantage.

«Les échanges entre les participants ont été très animés», se réjouit Jean-Paul Hengen, manager du Luxembourg ICT Cluster. «Il y a de nombreux ponts à bâtir entre les entreprises des secteur ICT et Creative industries et des synergies à mettre en œuvre au travers de projets collaboratifs, que ce soit en termes de technologies, de propriété intellectuelle ou encore d’expériences utilisateurs. Les uns ont besoin des autres, sachant que, ensemble, on va toujours beaucoup plus loin.»

Marc Lis, le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster, est également de ce premier événement partagé entre les deux univers. «Il est toujours intéressant et enrichissant de rencontrer les acteurs de ces deux secteurs et, aussi, de de faire aussi la promotion de nos outils de match-making en live, comme le catalogue du cluster ICT ou la plateforme creativecluster.lu».

Lire plus

Vers un monde de voitures sans conducteur

14-08-2019

Dans les années à venir, des véhicules autonomes sans conducteur emprunteront les routes – un changement radical, à la fois pour les passagers de ces voitures et autobus, et pour les autres conducteurs. Avec le soutien de Luxinnovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a mis en place un projet financé par Horizon 2020 qui étudie l’impact de cette mobilité du futur sur les individus, les entreprises et la société.
Lire plus

De Fit 4 Start au Digital Tech Fund en toute sécurité

12-08-2019

La start-up luxembourgeoise Passbolt a développé une solution de gestion des mots de passe pour les entreprises. Arrivée au Grand-Duché un peu par hasard, elle a grandi en bénéficiant pleinement des avantages de l’écosystème.
Lire plus

Luxinnovation partenaire d’un consortium dédié à la digitalisation des PME

12-08-2019

Luxinnovation a eu le plaisir de voir sa candidature au projet INNNOSUP Horizon 2020 retenue.
La Commission européenne avait lancé en Mars 2019 un appel à proposition dans le cadre du programme INNOSUP, dédié à soutenir les initiatives innovantes des agences d’innovation européennes.

Lire plus

Construire le futur

07-08-2019

L’entreprise de construction générale Steffen Holzbau est spécialisée dans les matériaux de construction innovants et les bâtiments durables et éco- énergétiques. Dans le cadre de son projet de R&D « Holz-Beton-Verbundträger », la société a développé des poutres composites combinant les vertus du bois et du béton.
Lire plus

Esch-Schifflange, regard novateur sur l'urbanisme

31-07-2019

Dans le cadre de l’étude de faisabilité en vue de la réhabilitation de plus de 60 ha de friches industrielles d’ArcelorMittal, la société de développement Agora a mandaté Luxinnovation pour initier un processus d’identification de technologies, services et produits innovants. Un gros travail préparatoire en vue d’un concours urbanistique international lancé au printemps 2019.
Lire plus

Toutes les news

Fermer