rechercher

Plus de 400 participants ont assisté à la journée hybride Tech Day qui a présenté les technologies phares du LIST et a accueilli des intervenants nationaux et internationaux, dont le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Claude Meisch, le CEO du LIST Thomas Kallstenius et le CEO de l’Agence spatiale luxembourgeoise Marc Serres.

Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, faisait également partie des orateurs principaux et a réfléchi à l’évolution du paysage luxembourgeois de la recherche et de l’innovation et à ses réalisations.

Luxinnovation CEO Sasha Baillie speaks at LIST Tech DayCoopération et agilité

«Il y a trente ans, il était difficile d’imaginer que nous parviendrions à construire un écosystème de recherche avec des institutions scientifiques s’attaquant aux défis sociétaux, économiques et environnementaux auxquels nous sommes confrontés et dont les travaux seraient reconnus dans le monde entier», a déclaré Mme Baillie. «Il est tout à fait remarquable de voir comment cela a été réalisé dans un laps de temps aussi court».

Cette capacité à se connecter, à combiner différents facteurs et dimensions et à sortir de sa zone de confort est un facteur-clé de l’innovation

Si cela n’aurait pas été possible sans une vision politique et d’énormes investissements dans les infrastructures et les programmes de recherche, elle a souligné que la proximité et la simplicité des interactions entre les personnes et les organisations de différents domaines étaient aussi un facteur de réussite important. «Il s’agit d’un outil essentiel pour identifier les opportunités, échanger des idées, proposer des solutions et les concrétiser, dans un laps de temps tout à fait inimaginable ailleurs dans le monde», a-t-elle déclaré. Et de prendre pour exemple la conception et la mise en œuvre des tests à grande échelle COVID-19 qui ont été mis en place à une vitesse record par la task force COVID-19 de Research Luxembourg.

«Cette capacité à se connecter, à combiner différents facteurs et dimensions et à sortir de sa zone de confort est un facteur-clé de l’innovation», a souligné la CEO de l’agence nationale pour l’innovation.

Luxinnovation CEO Sasha Baillie speaks at LIST Tech DayRelier les points

Bien que la technologie ait une incroyable capacité à établir des connexions complexes entre de grandes quantités d’informations et à développer des solutions étonnantes, il lui manque quelques ingrédients que seuls les êtres humains possèdent: l’instinct, les valeurs, l’énergie et l’inspiration. «La technologie s’occupe du ‘comment’, mais l’esprit humain s’occupe du ‘pourquoi’», a déclaré Mme Baillie. «En tant qu’êtres humains, nous avons besoin d’un sens du but qui provient d’une interaction qui nous stimule et nous donne le sentiment de contribuer à quelque chose de plus grand. Relier les points entre nous tous donne plus de sens à ce que nous faisons – et c’est une force motrice de l’innovation.»

En tant qu’êtres humains, nous avons besoin d’un but qui provient d’une interaction qui nous stimule et nous donne le sentiment de contribuer à quelque chose de plus grand.

Luxinnovation agit comme un facilitateur et un pont entre le secteur privé et la recherche. L’agence d’innovation est un catalyseur de l’innovation au sein de tous les types d’entreprises et les aide à accéder à l’expertise, au financement et aux relations qui peuvent les aider à relever les défis de l’avenir. «Nous travaillons avec la communauté des chercheurs au Luxembourg pour mettre en place des plates-formes permettant des appels à projets conjoints, comme celui qui a été lancé récemment dans le domaine des technologies de la santé. L’objectif ici est de stimuler les projets de R&D collaboratifs public-privé qui font émerger des solutions de santé numérique innovantes, répondant aux besoins de la santé publique tout en étant adaptées au marché.»

La dimension humaine

Pour remplir cette mission de mise en relation des parties prenantes, Mme Baillie a souligné l’importance d’apprécier pleinement la dimension humaine. «Établir les connexions numériques n’est pas suffisant», a-t-elle déclaré. «La force motrice sera toujours l’être humain».

La force motrice sera toujours l’être humain.

Selon elle, la petite taille du Luxembourg, à taille humaine, est un avantage. «Soyons-en pleinement conscients et entretenons cette qualité et cette particularité qui sont les nôtres, alors que nous allons de l’avant et que nos opportunités s’élargissent grâce aux brillantes technologies numériques et scientifiques que nous développons et adoptons.»

Photos: LIST

Lire plus

En route vers une économie durable

27-10-2021

La durabilité est une dimension désormais incontournable dans toute réflexion économique. Que ce soit dans la sphère de recherche publique ou privée, les initiatives ne manquent pas. Illustration avec le LIST et la société WAVES.
Lire plus

Mobilité transfrontière connectée: ça roule!

27-10-2021

Le projet européen 5GCroCo a fait la démonstration au Luxembourg, en Allemagne en France, de services de mobilité connectée et automatisée, rendus possibles par les technologies 5G transfrontière connectée.
Lire plus

Circular by Design Challenge #2 sur les rails

22-10-2021

La deuxième édition du Circular by Design Challenge a officiellement été lancée ce vendredi, à l’occasion d’un webinaire spécialement organisé pour l’occasion.
Lire plus

La Smart Manufacturing Week se précise!

21-10-2021

Du 17 au 19 novembre, les meilleures pratiques en matière de digitalisation dans le domaine de l’industrie seront passés en revue à l’occasion de cet événement annuel.
Lire plus

Savoir bien gérer l’innovation

18-10-2021

La gestion de l’innovation était au menu de la 3e session
du Club Innovation qui s’est tenue le 12 octobre.
Lire plus

Resources all news

Fermer