rechercher

Laboratoire de biologie médicale indépendant fondé en 1959, les Laboratoires Réunis se sont rapidement retrouvés en première ligne au moment du début de la pandémie de Covid. Ils sont ainsi directement responsables pour la réalisation technique des tests de dépistage à grande échelle menés au niveau national.

Ils effectuent l’ensemble des tests PCR en ayant recours au mélange d’échantillons (pooling) afin de réduire les coûts et les dépenses en réactifs et consommables dans une situation ou l’approvisionnement est difficile.

Cette responsabilité a, naturellement, nécessité un profond bouleversement de son mode de fonctionnement. «Cela a commencé par une réorganisation de nos services de prélèvement jusqu’à la production au niveau de notre plateau technique», explique Prof. Dr. Med. Bernard Weber, le CEO de Laboratoires Réunis Luxembourg. «Ceci s’est fait dans un contexte de difficultés d’approvisionnement, que ce soit au niveau des réactifs PCR, que des consommables (frottis, gants et matériel de protection,… ) et des équipements (thermocycleurs pour PCR, robots,…). La situation était également très tendue au niveau des ressources humaines.»

Très en pointe en matière de digitalisation des process, Les Laboratoires Réunis ont dû, dans le contexte COVID-19, accélérer bon nombre de développements. La société avait déjà développé des systèmes experts en tant qu’aide à l’interprétation, surtout dans le domaine de la médecine personnalisée. «La crise a joué un rôle de catalyseur, en particulier dans la mise au point d’un nouveau logiciel de gestion de laboratoire dénommé ‘Laboratory information system’ – LIS», explique M. Weber. «Cela était nécessaire pour pouvoir gérer le nombre très important de données qui sont générées dans le cadre du Large Scale Testing.»

Ces données sont également indispensables pour le bon déroulement du projet: identification des patients et des tubes, traçabilité des différentes étapes des processus pré-analytiques, analytiques et post-analytiques.

Un écosystème propice

Les événements des 12 derniers mois ont totalement bouleversé les habitudes de vie des citoyens, autant que les fondamentaux des entreprises. Et aux yeux de M. Weber, l’après-Covid sera notamment marqué du sceau de la prévention, et ce d’autant plus que des personnes en bonne santé avec une bonne hygiène de vie sont moins vulnérables par rapport à l’infection COVID-19. «La recherche et surtout le développement de nouvelles technologies et de solutions IT digital health resteront une priorité pour nous».

Pour cela, Laboratoires Réunis peut s’appuyer, au Luxembourg, sur un secteur HealthTech en plein boom, porté par une réelle dynamique soutenue par les pouvoirs publics.

«Notre écosystème est très propice aux activités de R&D, avec un fort réseau de partenaires nationaux. Il existe, en plus, des moyens financiers publics qui peuvent être mis à disposition des entreprises et start up innovantes.»

Industrialisation accélérée

L’exemple de Laboratoires Réunis montre à quel point la biologie médicale vit une révolution accélérée, et évolue encore davantage vers son industrialisation. «Cela n’a bien sûr pas commencé avec le COVID-19, et l’innovation est toujours au cœur du secteur», observe Jean-Philippe Arié, le manager du Luxembourg HealtTech Cluster de Luxinnovation. «Une particularité réside dans la variété des métiers dans ces laboratoires: ils travaillent avec des données patients, de la biochimie traditionnelle, de la logistique des échantillons, des chaines robotisées d’analyse… Bien entendu la digitalisation est partout dans ces sujets, bien au-delà de l’application avec laquelle le patient peut accéder à ses résultats. Cette innovation digitale est l’un des cœurs de la stratégie de Luxinnovation et de l’économie luxembourgeoise.»

Lire plus

Franz Fayot et Sasha Baillie présentent le rapport d’activité 2020 de Luxinnovation

22-04-2021

Ce jeudi 22 avril, le ministre de l’Économie Franz Fayot et la CEO de Luxinnovation Sasha Baillie ont présenté le rapport d’activité 2020 de Luxinnovation. Une année-charnière pour l’agence nationale pour la promotion de l’innovation, qui a non seulement œuvré pour offrir les outils nécessaires aux entreprises afin de répondre aux nouveaux défis amenés par la pandémie COVID-19, mais aussi pour mieux identifier les opportunités que les nouvelles tendances du marché amènent à notre économie.
Lire plus

Paul Helminger nous a quittés

19-04-2021

L’ancien secrétaire d’État à l’Économie, qui nous a quitté ce samedi à l'âge de 80 ans, était à l’origine de la création de Luxinnovation.
Lire plus

Le régime d’aide «Covid-19» prolongé jusque la fin de l’année

08-04-2021

Le ministère de l'Économie prolonge le régime d'aides pour stimuler les investissements dans l'ère COVID-19. Par ailleurs, le montant maximum de l'aide octroyée par entreprise passe à 1,8 million d'euros.
Lire plus

Shime: un nouveau business model pour être encore plus durable

07-04-2021

Initialement spécialisée dans le conseil et l’audit en Responsabilité sociale des entreprises (RSE), la société Shime a évolué, avec le soutien de Luxinnovation, vers une activité de collecte et recyclage de mégots de cigarette.
Lire plus

Partez à la rencontre des zèbres!

06-04-2021

Le lancement officiel de la série de webinaires «Meet the Zebras», organisée par le Luxembourg Creative Industries Cluster, a mis en avant l’importance des industries créatives dans l’économie et le business.
Lire plus

Toutes les news

Fermer