rechercher

Avec plus de 200 partenaires ayant rejoint l’initiative (150 entreprises privées et 50 partenaires stratégiques), l’évolution du Luxembourg Wood Cluster sur ses 36 mois d’existence est très positive, au cœur d’une filière traditionnelle, certes, mais affichant un réel dynamisme. «Le Wood cluster a trouvé sa place dans l’écosystème bois au Luxembourg et dans la Grande Région et il y est désormais bien implanté», se réjouit Philippe Genot, le manager du cluster.

Philippe Genot, si vous ne deviez retenir que trois faits marquants de ces trois années qui viennent de s’écouler?

«En premier lieu, je mettrais en avant le travail au quotidien avec des entreprises et surtout des personnes motivantes et très innovantes. Je citerai, par exemple, des sociétés comme Annen Plus, lauréate du Prix de l’innovation de la Chambre des métiers en 2017, ou bien encore Steffen Holzbau qui est finaliste cette année. On observe en permanence de nombreuses évolutions et innovations. C’est vraiment toute la filière qui grouille d’idées.

Ensuite, je parlerais du Wood Cluster Forum. Pour sa première édition, en 2018, nous avions quelque 150 participants et près de 200 pour l’édition de 2019. Cet événement qui a déjà trouvé son rythme de croisière constitue le point de rencontres majeur de tous les principaux acteurs de la filière bois au Luxembourg et dans la Grande Région.

Enfin, j’évoquerais aussi la réalisation du Wood Mapping, en collaboration avec l’équipe «Market Intelligence» de Luxinnovation. Cette cartographie nous a permis d’avoir, pour la première fois, une réelle vue sur l’ensemble de la chaîne de valeur et de mieux se rendre compte qu’avec plus de 1.200 entreprises, surtout des PME, qui y sont liées, cette filière représente un poids important au Luxembourg.

Le Luxembourg Wood Cluster est l’un des derniers-nés de la Cluster initiative. Quelle relations entretenez-vous avec les autres clusters ?

« Ces relations sont forcément très étroites. Nous privilégions, au sein de Luxinnovation, le travail cross-sectoriel, et la collaboration entre clusters. Il n’est pas concevable de raisonner en termes de silos, tant les problématiques que rencontrent les entreprises sont transversales.

Clairement, entre clusters, nous illustrons plus que jamais le dicton

« Ensemble, on est plus fort».

Quels sont justement ces thématiques sur lesquelles vous travaillez ensemble?

«Il y en a plusieurs. Le plus évident est celle du développement durable et l’économie circulaire, qui concerne tous les secteurs de l’économie. Le bois y joue bien évidemment un rôle prépondérant. Mais nous sommes également très impliqués en ce qui concerne la digitalisation des entreprises, qui se fait désormais aussi en collaboration avec le Luxembourg-Digital Innovation Hub.

L’approche «Industrie 4.0» permet d’optimiser les flux de production, mais surtout de garantir un scale up, qui est absolument nécessaire au vue du développement du marché de la construction bois. Une récente conférence sur le Smart Manufacturing (à lire dans le présent insight) l’a d’ailleurs montré, avec de beaux exemples issus aussi de la filière bois.

Quelles sont les grandes pistes d’actions pour l’année 2020?

«Le cluster continuera à approfondir sa mission première qui consiste en l’accompagnement des entreprises dans leurs démarches d’innovation.

Parallèlement, nous allons travailler sur un «calendrier bois coordonné», avec tous les principaux acteurs et entreprises de la filière. Cela nous permettra de mettre, ensemble, l’accent sur les points les plus importants. Bien évidemment, nous préparons la troisième édition du Wood Cluster Forum, ainsi qu’une tournée «Mir paken Holz un», qui permet de découvrir, sur le terrain, des projets ou des réalisations remarquables. Nous organiserons aussi un autre événement cross-sectoriel sur l’industrie 4.0 et la digitalisation.

Nous suivons aussi de près quelques projets d’envergure. Le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable est, ainsi, en train de travailler sur la faisabilité d’un label de qualité «Holz vun Hei». Nous allons également approfondir le projet de Holzhaff, sorte de marché régional pour le bois d’œuvre de haute qualité, qui évoluera certainement en une première phase vers une plateforme digitale.

Wood Cluster Forum 2019

Lire plus

«Les créatifs sont des acteurs-clefs dans cette période actuelle»

24-09-2020

Le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster est optimiste quant à la capacité de résilience des acteurs du secteur.
Lire plus

«Définir les contours des enjeux majeurs qui nous attendent»

22-09-2020

Le manager du Luxembourg CleanTech Cluster explique comment son cluster s’engage, aux côtés des entreprises, dans la définition de solutions orientées développement durable.
Lire plus

Rendre l’économie plus circulaire avec le bois

21-09-2020

La filière forêt-bois se trouve confrontée à de nombreux défis qui vont bien au-delà de la seule crise sanitaire liée au Covid-19. Mais les idées et les savoir-faire ne manquent pas pour les relever.
Lire plus

Vers un hydrogène plus vert avec le LIST

18-09-2020

En partenariat avec la société française 3D-Oxides, le LIST travaille sur un projet de recherche destiné à rendre la production d’hydrogène plus facile, moins coûteuse et plus respectueuse de l’environnement.
Lire plus

Les nouvelles aides d’État «Covid» en webinaire

11-09-2020

À l’initiative du ministère de l’Économie et de Luxinnovation, trois webinaires (en français, luxembourgeois et anglais) ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de la loi du 24 juillet 2020 visant à stimuler les investissements des entreprises dans l’ère du Covid-19.
Lire plus

Toutes les news

Fermer