rechercher

Avec le premier pic de la pandémie de coronavirus derrière nous, les entreprises et les décideurs politiques se tournent vers l’avenir tout en travaillant à la relance économique. Consciente de la nécessité d’une compréhension approfondie des défis et opportunités qui en résultent, Luxinnovation a produit un rapport qui donne un aperçu unique des innovations, des technologies et des tendances qui façonneront la réalité économique dans les mois et les années à venir.

Cartographie des principales tendances du marché

L’étude «Post COVID-19 Market Trends» est basée sur des informations provenant de trois sources:

  • Les stratégies nationales de relance déjà publiées par les pays européens, ainsi que le plan de relance de la Commission européenne et les prises de position publiées par des organisations internationales telles que l’OCDE et le Forum économique mondial
  • Des études de marché sur des technologies et l’innovation prenant en compte l’impact de la crise du COVID-19
  • Des articles publiés par la presse spécialisée sur des sujets liés aux tendances actuelles du marché dans la période post COVID-19

«Un grand nombre d’articles et de publications ont été publiés sur les tendances d’après-crise, mais chacun se concentre généralement sur un seul sujet ou une seule technologie», commente Sara Bouchon, Head of Market Intelligence chez Luxinnovation et l’une des auteurs du rapport. «Nous avons essayé de fournir une vue d’ensemble cohérente des tendances et des idées les plus marquantes de manière structurée».

Quatre mégatendances

L’équipe de veille a regroupé les principales tendances identifiées en quatre mégatendances qui auront un impact sur la reprise économique: la digitalisation, le développement durable, la résilience et les nouvelles stratégies des entreprises.

«Même si la crise a pratiquement paralysé certaines parties de l’économie pendant le confinement, elle a fortement accéléré certaines tendances, comme la digitalisation», déclare Mme Bouchon. «Une grande partie de la force ouvrière a dû passer au travail à distance presque sans préavis, par exemple, et de nombreux magasins ont dû très rapidement commencer à vendre leurs produits en ligne». La digitalisation s’est également avérée être un facteur de réussite pour certaines entreprises industrielles à haut niveau d’automatisation, ce qui leur a permis de continuer à produire même lorsque le personnel ne pouvait pas être présent sur place. «Cela accélérera le développement des usines du futur basées sur les principes de l’Industrie 4.0».

Construire un avenir durable et résilient

L’impact considérable de la crise sanitaire actuelle a sensibilisé les gens aux conséquences potentielles d’une future crise liée au climat. De nombreux gouvernements ont reconnu la nécessité d’une reprise durable et la possibilité de «reconstruire en mieux», pour reprendre les termes de l’OCDE. «Les plans de relance comprendront des dimensions telles que la réalisation de la transition vers les énergies renouvelables, le passage à une économie circulaire et la refonte des chaînes de valeur alimentaires pour les rendre plus locales et plus respectueuses de l’environnement», souligne Mme Bouchon. «Il existe également une volonté d’investir dans des infrastructures durables».

La capacité d’absorber et de s’adapter aux chocs externes est vitale, tant pour les pays que pour les entreprises et les particuliers.

Alors que l’importance de la durabilité était déjà généralement reconnue, la crise du coronavirus a mis le concept de résilience sous les feux de la rampe. «La capacité d’absorber et de s’adapter aux chocs externes est vitale, tant pour les pays que pour les entreprises et les particuliers. Cette crise a mis en évidence des vulnérabilités dans le fonctionnement de notre société dont nous n’avions pas conscience. Il est essentiel que nous travaillions sur les leçons apprises et que nous définissions ce que nous pouvons faire pour devenir plus résilients. Le système de santé, qui à certains endroits a été poussé aux limites même de ses capacités, est bien sûr un élément central. Parmi les autres problèmes clés figurent la construction de chaînes d’approvisionnement régionales, le développement de nouvelles compétences qui aident la main-d’œuvre à être flexible et agile, et les moyens de stimuler une démocratie inclusive ».

Repenser les stratégies commerciales

Alors que les entreprises font désormais face aux graves effets à court terme de la crise, nombre d’entre elles devront reconsidérer leurs stratégies dans la période d’après-crise, en tenant compte de la «nouvelle normalité». Les entreprises qui ont adapté leur production afin de répondre aux besoins urgents de désinfectants, de masques et de visières, par exemple, se demandent si elles doivent rester sur ces marchés ou non. D’autres, qui ont changé de modèle économique pour proposer des achats en ligne ou des livraisons à domicile, se posent les mêmes questions.

Le COVID-19 a été un puissant moteur de nouvelles formes d’innovation commerciale.

«Le COVID-19 a été un puissant moteur de nouvelles formes d’innovation commerciale», déclare Mme Bouchon. «De nouveaux partenariats ont été formés qui ne se seraient pas produits autrement, et l’«open innovation» est devenue beaucoup plus courante. Ceci, à son tour, remet en question la réglementation actuelle de la propriété intellectuelle car de nombreuses innovations découlent de coopérations impliquant plusieurs organisations. La crise sanitaire a créé de nouvelles habitudes de consommation et de travail, de nouveaux besoins pour garantir le respect des mesures sanitaires dans les bureaux, les magasins et autres espaces publics, et de nouvelles demandes de divertissement dans un contexte où les grands rassemblements et les contacts en face à face sont difficiles. «Ce sont là quelques-uns des domaines dans lesquels nous nous attendons à voir de nombreuses innovations dans un proche avenir».

Optimiser les services post-crise de Luxinnovation

L’étude «Post COVID-19 Market Trends» sera utilisée par Luxinnovation comme source d’inspiration pour améliorer ses services aux entreprises dans les mois à venir. «Ces tendances auront un impact sur presque toutes les entreprises d’une manière ou d’une autre», souligne Mme Bouchon. Avoir une compréhension approfondie des évolutions à long terme est essentiel pour que l’agence soit en mesure de mieux comprendre les besoins des entreprises et de fournir des conseils et des initiatives pertinentes lors de la relance économique.

Lire plus

Luxembourg hébergera l’innovation des ressources spatiales européenne

11-08-2020

Un accord de coopération a été signé entre la Luxembourg Space Agency (LSA) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) en vue de la création d'ici fin 2020, au Luxembourg, d'un European Space Resources Innovation Centre (ESRIC)
Lire plus

Webinaire Présentation des nouvelles aides aux investissements des entreprises dans l’ère du Covid-19

05-08-2020

La première session en langue française s'est tenue ce jeudi 30 juillet de 11h à 12h.
Lire plus

Nouveau régime d'aides pour stimuler les investissements des entreprises dans l'ère du COVID-19

24-07-2020

Le 22 juillet 2020, la Chambre des députés a approuvé à l'unanimité le projet de loi mettant en œuvre un nouvel instrument avec l'objectif d'inciter les entreprises ayant subi l'impact de la crise du COVID-19 à réaliser des projets de développement économique, de digitalisation ou de protection de l'environnement.
Lire plus

Protection de l’environnement: postulez au Solar Impulse Efficient Solution

17-07-2020

La fondation Solar Impulse de Bertrand Piccard est à la recherche de 1.000 solutions innovantes pouvant protéger l’environnement d’une manière rentable. Les entreprises luxembourgeoises sont appelées à s’engager!
Lire plus

Prix de l'Innovation FEDIL: délai prolongé

06-07-2020

La 24e édition du Prix de l’innovation décerné par la FEDIL est en cours. Le délai de remise des dossiers a été prolongé jusqu’au 20 juillet pour permettre aux entreprises de mieux valoriser leurs démarches innovantes.
Lire plus

Toutes les news

Fermer