rechercher

Au cœur de la stratégie d’innovation basée sur les données pour soutenir l’émergence d’une économie durable et de confiance, présentée par le ministère de l’Économie au printemps 2019, les technologies de l’information et de la communication sont sur tous les fronts.

Présent de manière transversale dans tous les secteurs d’activité, l’ICT est tout à la fois un outil incontournable pour tout type d’entreprises, et un puissant levier d’activité pour les prestataires informatiques.

C’est pourquoi le Luxembourg ICT Cluster a, au cours de l’année écoulée, concentré ses efforts sur les événements cross-sectoriels, afin de renforcer encore plus les passerelles pouvant exister entre les acteurs.

Et c’est aussi, et surtout, pourquoi sa structure et sa raison d’être ont été adaptées. Les technologies de l’information et de la communication ne sont ainsi plus considérées sous le seul prisme d’un cluster en tant que tel, mais bel et bien comme un facilitateur en matière de digitalisation, que ce soit pour l’industrie ou pour les autres secteurs.

Un lien public-privé à promouvoir

Les initiatives, publiques ou privées, ne manquent pas. «Mais il est important de promouvoir davantage les liens entre les travaux de recherche publics et le secteur privé, afin que chacune des deux parties puisse bénéficier des compétences et des atouts de l’autre», explique Jean-Paul Hengen, qui a troqué son rôle de cluster manager pour une fonction toujours plus orientée dans l’interconnexion entre le secteur ICT et les autres secteurs d’activité.

Cela s’est traduit, pour la partie visible de son activité, dans l’organisation de sessions de présentation en collaboration avec les clusters Automobility, Creative Industries ou encore CleanTech, mais aussi dans la tenue d’événements plus larges en matière de HealthTech, de propriété intellectuelle ou de fabrication industrielle.

Deux autres événements «collectifs» majeurs ont eu lieu courant 2019. Le premier, tourné vers les industries créatives: le «Digital Day», organisé conjointement avec le Luxembourg Creative Industries Cluster et les 2 musées de la Ville de Luxembourg, qui a attiré plus de 350 participants.

Le second a été dédié à la cybersécurité, en collaboration avec les clusters HealthTech, Automobility et Materials & Manufacturing, qui a réuni une centaine de personnes.

À cette occasion a été présentée la cartographie de l’écosystème, réalisée avec Smile et le département Market Intelligence de Luxinnovation.

Déploiement majeurs

L’année 2020 qui se profile s’annonce particulièrement riche et intense, avec l’avènement, notamment, de deux déploiements majeurs pour notre économie: la 5G et le réseau européen des supercalculateurs HPC, coordonné depuis de Luxembourg. «Ce sont là deux piliers forts du paysage numérique national. Ils permettront de soutenir bon nombre d’applications concrètes qui sont en cours de réalisation et pour lesquelles nous accompagnons aussi les entreprises concernées. »

Mais l’activité ne se limitera évidemment pas à ces deux dossiers, aussi cruciaux soient-ils. L’année 2020 sera également la première année pleine pour la plateforme Luxembourg-Digital Innovation Hub, lancée en septembre dernier. «La transformation digitale industrielle est devenu un enjeu majeur. Avec le L-DIH, les acteurs, qu’ils soient prestataires de services ou entreprises industrielles engagées dans une démarche de digitalisation, peuvent désormais s’appuyer sur une plateforme dédiée pour optimiser leurs relations. Cela concerne tout à la fois le volet infrastructures et services, mais aussi talents et ressources», note M. Hengen.

L’émergence des technologies Industrie 4.0 est évidemment une des composantes-clés du développement de l’économie basée sur les données. Elle n’est pas la seule et l’utilisation de l’intelligence artificielle pour une meilleure gestion et utilisation des données en est une autre.

«L’intelligence artificielle et le Big Data sont deux volets devenus indissociables», explique Marina Guérin-Jabbour, la responsable du L-DIH. «De plus en plus de décisions opérationnelles sont guidées par des processus d’intelligence artificielle. Les besoins en matière de gestion de données seront donc toujours plus importants. Le défi de ces prochaines années sera aussi d’être en mesure d’identifier les domaines dans lesquels l’intelligence artificielle est pertinente et apporte une réelle plus-value concurrentielle».

Dans ce contexte, les questions de cybersécurité et de gestion des risques prennent aussi toute leur importance. Et là aussi, tous les acteurs à tous les niveaux sont concernés. «La mise en place d’infrastructures de cybersécurité et de processus de gestion des risques ne doit pas être considérée comme un coût, mais bel et bien comme un avantage concurrentiel», rappelait rappelait récemment Jean-Paul Hengen lors d’un événement dédié à cette thématique.

Ce n’est pas un hasard si le sujet intéresse, au plus près, le monde des start-ups. Elles représentent, à elles seules, plus de 20% de l’écosystème cybersécurité au Luxembourg et un tiers d’entre elles ont cette matière comme activité principale. «Que ce soit pour la cybersécurité ou pour d’autres domaines, il sera important de bien savoir promouvoir les entrepreneurs et les développeurs de start-up. Luxembourg a beaucoup à gagner à avoir un écosystème start-up performant et dynamique», conclut Jean-Paul Hengen.

Lire plus

Le marché du métavers, quel avenir ?

02-02-2023

Souvent considéré comme la prochaine itération d'internet, le métavers devrait jouer un rôle clé dans la transformation digitale de l'économie. Mais s'agit-il simplement d'un battage médiatique ou d'une tendance avec une réelle substance ? Nous avons rencontré Arnaud Lambert et Sara Bouchon chez Luxinnovation pour en savoir plus.
Lire plus

Lancement de l'appel à projets du « Humanitarian Innovation Accelerator »

01-02-2023

À partir d'aujourd'hui, l'appel à projets pour le « Humanitarian Innovation Accelerator » (HIA) sera ouvert à des candidatures nationales et internationales pour promouvoir des solutions innovatrices au soutien du secteur humanitaire mondial. Les candidatures peuvent être soumises jusqu’au 1 mars 2023.
Lire plus

Ouverture d'un nouvel appel à projets conjoint pour les technologies de la santé

01-02-2023

Le ministère de l'Économie, le Fonds national de la recherche (FNR) et Luxinnovation lancent un deuxième appel conjoint à partenariats publics-privés dans le domaine des technologies de la santé. Ce deuxième appel conjoint HealthTech offre la possibilité, par un rapprochement des experts recherche, business et les organismes de soin, de valider une technologie médicale digitale déjà au stade prototype. Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au 31 mars 2023.
Lire plus

Une première cartographie des facilitateurs de la durabilité

26-01-2023

Sur quelles technologies, solutions et compétences les entreprises peuvent-elles compter dans leurs efforts pour devenir plus durables ? Forte de son expertise dans la cartographie de différents secteurs économiques, Luxinnovation a récemment publié une cartographie des facilitateurs de la durabilité au Luxembourg.
Lire plus

Pôle Automobile Européen : Renforcer la coopération automobile transfrontalière

23-01-2023

Après 4 années d’activités intenses, le projet Interreg Pôle Automobile Europeen (PAE) s’est clôturé fin décembre 2022 à Strasbourg en présence des cinq partenaires belges, français et luxembourgeois et cinq partenaires associés allemands sous la coordination de la CCI Grand Est. Anthony Auert, manager du Luxembourg AutoMobility Cluster, fait le point sur les résultats du projet.
Lire plus

Toutes les news

Fermer