rechercher

Depuis plus de 20 ans, le Lycée des Arts et Métiers (LAM), la plus ancienne école technique publique du pays, dispense de nombreux Brevets de Technicien Supérieur (BTS). En septembre, trois nouveaux diplômes seront enseignés au sein de l’établissement: «Internet of Things» (IoT), «Game Art and Game Design» (AG) et «Game Programming and Game Design» (GP).

Les Arts et Métiers sont un des trois établissements au Luxembourg (avec le Lycée technique d’Esch et le tout nouveau Lycée Edward Steichen de Clervaux) à disposer du label d’excellence «FutureHub» décerné par le ministère de l’Éducation nationale. Il s’agit de valoriser et de mettre en évidence les efforts d’un lycée à s’ouvrir aux technologies et à un apprentissage innovateur des sciences, en particulier les sciences informatiques. «Cela signifie que nous sommes en mesure d’utiliser ces nouvelles technologies dans l’enseignement de manière holistique et concrète, en identifiant quelles applications sont possibles avec quels outils», explique Fabrice Roth, Computer science teacher et coordinateur FutureHub au sein du LAM.

Une réponse à un besoin

La création de ces trois nouveaux BTS s’inscrit dans cette approche. Elle répond aussi à des besoins exprimés par les entreprises. «Récemment, nous avons eu connaissance d’un grand groupe coréen actif dans le domaine du gaming qui a établi ses bureaux européens au Luxembourg, mais qui a ensuite quitté le pays faute d’y avoir trouvé les personnes qualifiées dont il avait besoin», témoigne M. Roth.

Initiée il y a plus d’un an, la réflexion quant à l’opportunité de tels diplômes s’est ensuite appuyée sur une étude de marché préalable qui n’a fait que confirmer le bien-fondé de la démarche. «Nous avons constaté combien le secteur est déjà très présent et très motivé au Luxembourg. Les entreprises déjà présentes ne demandent pas mieux à ce que d’autres viennent les rejoindre. Nous sommes donc attentifs à deux volets: l’éducatif, pour créer cette réserve de personnes qualifiées, et l’économique, pour mettre en place un environnement susceptible d’attirer au Luxembourg un grand nombre de firmes internationales. Dans les lycées, nous créons la génération des entrepreneurs de demain, l’économie de demain. Bénéficier directement des inputs des acteurs sur le terrain nous aide beaucoup à élaborer et à adapter une offre de pointe. Nous disposons aussi d’un site au Centre-ville qui réunit sous un même toit étudiants et professionnels du business, dans un esprit qui se rapproche, toutes proportions gardées, évidemment, de celui de la Silicon Valley.»

Un partenariat a aussi été noué avec Isart Digital, l’école internationale d’enseignement supérieur de Jeu Vidéo & d’Animation 3D-FX, basée à Montréal et Paris (avec un partenariat à Tokyo). Il s’agit de la 3e meilleure école au monde en matière de développement de jeux », se réjouit Fabrice Roth. «Nous allons signer une convention pour permettre à nos étudiants diplômés en BTS d’intégrer directement la 4e année de master chez eux.»

Le soutien des clusters

Dans le processus de validation de ces BTS, l’apport du Luxembourg Creative Industries Cluster géré par Luxinnovation, a été essentiel, notamment en tant que facilitateur de contacts et de mise en relation. «Le fait que le président du cluster, Jan Glas, est également enseignant au LAM a évidemment beaucoup aidé», reconnaît M. Roth. «Par ailleurs, le Luxembourg ICT Cluster, dont nous sommes également membre, nous aide aussi à développer une relation avec des firmes nationales et internationales.»

L’implication du Luxembourg Creative Industries Cluster a été permanente, depuis la rédaction de la lettre d’intention initiale jusqu’à la concrétisation du projet. «Nous avons défendu le dossier devant le groupe d’experts en charge de l’accréditation de cette formation », explique Marc Lis, le manager du Creative Industries Cluster. « Il était important de montrer pourquoi cela fait du sens de promouvoir la formation d’une main d’œuvre susceptible, ensuite, d’attirer des acteurs internationaux au Luxembourg. Nous avons, en cela, reçu aussi le soutien du ministère de l’Économie, ravi de cette initiative permettant de réunir le monde de l’éducation avec les différents acteurs du monde économique. »

Quant au volet plus « ‘technologique », il s’inscrit parfaitement dans la stratégie gouvernementale d’une économie portée par les données. «Les données sont les richesses de demain et l’IoT n’est rien d’autre qu’une façon d’exploiter ces données », explique Jean-Paul Hengen, le manager du Luxembourg ICT Cluster. «L’industrie 4.0 se base aussi en grande partie sur IoT. Avec ce BTS, les diplômés seront tout de suite employables dans l’industrie et, au sens plus large, dans tous les domaines ‘smart’ qui se développent actuellement.»

L’événementiel en prime

Compte tenu de la richesse des compétences requises, les deux BTS «Gaming» du LAM vont évoluer en parfaite complémentarité: le BTS AG va mettre l’accent sur le design, le story telling, la création visuelle et textuelle d’un jeu, avec une petite composante programmation. Au contraire, le BTS GP va davantage privilégier l’aspect ICT, avec un peu design autour. «Il n’aurait pas été possible de réunir en un seul diplôme sur deux ans, la totalité des domaines de compétences», explique Fabrice Roth.

Quant au BTS IoT, il va permettre une couverture globale des process, depuis l’idée originelle jusqu’à la production d’un prototype, en intégrant tous les aspects technologies et esthétiques.

Ces nouvelles promotions, qui démarreront leur cursus à la rentrée de septembre, devraient compter, chacune, 12 élèves, afin d’assurer un enseignement le plus personnalisé possible. Chaque étudiant devra par ailleurs, dans le cadre de sa formation, participer ou organiser un certain nombre d’événements en ligne directe avec leur activité. La création d’un Global Game Jam qui aura lieu au LAM est ainsi prévue.

Lire plus

Prix de l’Innovation dans l’Artisanat 2019: les inscriptions sont ouvertes

24-04-2019

Pour la 6e fois, la Chambre des Métiers organise le «Prix de l’Innovation dans l’Artisanat». Pour cette édition 2019, les entreprises sont invitées à postuler dans six catégories jusqu'au 20 juillet 2019. La soirée de remise des prix se tiendra le 5 décembre.
Lire plus

Luxinnovation en visite chez Minusines

17-04-2019

Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation a eu l’honneur d'être invitée dans les locaux de Minusines en ce début de mois d’avril. L’occasion pour le Management de l'entreprise présenter la société, ses activités et ses perspectives d’avenir, notamment en matière de digitalisation.
Lire plus

Goodyear et le Luxembourg: des partenaires d’innovation

16-04-2019

Le 12 avril 2019, le top management du fabricant mondial de pneumatiques s'est rendu à Luxembourg pour assister à l’édition 2019 du «Patent Dinner» du groupe. Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation, était présente pour raconter l’histoire du partenariat d'innovation de longue date et fructueux développé entre l'une des plus grandes entreprises de pneumatiques au monde et le dynamique pays hôte de son seul centre d'innovation situé hors des États-Unis.
Lire plus

Organiser la mobilité transfrontalière de demain

12-04-2019

La mobilité du futur doit être sûre, respectueuse de l‘environnement et flexible. Elle doit aussi être simple, peu coûteuse et accessible à tous afin de maintenir et favoriser le développement du marché du travail transfrontalier. Dans ce contexte, l‘automatisation et la mise en réseau intelligente du transport routier jouent un rôle central. À ce jour, toutes les pistes d’amélioration du flux de travailleurs transfrontaliers sont à prendre en considération. Une proposition intéressante, via le projet TERMINAL, vise à mettre en place un minibus électrique automatisé entre la France et l’Allemagne.
Lire plus

2018: une année Horizon 2020 réussie pour le Luxembourg

10-04-2019

L’année 2018 a marqué l’entrée dans la dernière ligne droite d’Horizon 2020, le programme-cadre de la Commission européenne pour la recherche et l’innovation. Luxinnovation, en tant que point de contact national pour Horizon 2020 au Luxembourg, peut se prévaloir d'une année productive avec des taux de réussite exceptionnellement élevés pour les candidats luxembourgeois au financement d'Horizon 2020.
Lire plus

Toutes les news

Fermer