rechercher

Le développement des chaînes agro-alimentaires résilientes et diversifiées figure parmi les piliers d’une agriculture économiquement viable, socialement équitable et écoresponsable. C’est sur la base de ce principe que le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural (MAVDR) et Luxinnovation ont signé, en juillet dernier, une convention de partenariat triennale.

Le texte, le premier du genre entre les deux institutions, a pour objectif de soutenir le secteur agro-alimentaire et de renforcer sa compétitivité et sa durabilité à travers l’innovation, la digitalisation et la collaboration avec les acteurs de la recherche au travers de partenariats public-privé.

En amont et en aval

Dans le cadre de cette coopération, Luxinnovation va travailler sur la chaîne de valeur, en amont et en aval du secteur agricole. «Nous visons trois objectifs», explique Claude Hostert, nommé Senior Advisor – Agrifood chez Luxinnovation, en charge de la coordination au sein de l’agence et du soutien des différentes initiatives nationales innovantes dans le secteur. «Il s’agit d’aider les entreprises agro-alimentaires à devenir plus compétitives et durables, à développer des chaînes de valeurs agro-alimentaires (et non-alimentaires) résilientes et diversifiées et, enfin, de promouvoir la transformation du secteur agro-alimentaire par l’innovation.»

Nous travaillons déjà sur des projets-pilotes (Claude Hostert)

Pour y parvenir, l’agence nationale d’innovation mise sur une large palette de services, allant du soutien aux initiatives nationales innovantes jusqu’à l’identification et l’initiation de projets collaboratifs publics-privés, en passant par l’information sur les multiples possibilités de financements nationaux ou européens ou encore la mise en relation directe entre acteurs privés et publics via des initiatives collaboratives.

«Nous travaillons déjà sur des projets-pilotes visant à exploiter les synergies entre production d’aliments en serre et d’autres activités économiques dans les alentours. Nous coordonnons également un groupe de travail interministériel sur l’agro-alimentaire qui regroupe les ministères de l’Agriculture; de l’Économie; de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire; de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et enfin du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire», précise M. Hostert.

Évangélisation

Les bénéficiaires directs potentiels de cette coopération entre le MAVDR et Luxinnovation sont les entreprises de transformation, de distribution, de commercialisation en gros et en détail agro-alimentaire; les entreprises de la bioéconomie et autres domaines liés ainsi que les fournisseurs de produits et services agro-alimentaires. Parmi les bénéficiaires indirects figurent les producteurs agricoles primaires, le secteur de la recherche et les entreprises à technologies de pointe comme l’aquaponie ou encore le vertical farming.

Afin d’informer toute la filière de la pertinence et des perspectives de cette coopération, Claude Hostert et Serge Medinger, en charge des dossiers d’innovation au sein du MAVDR, ont commencé un travail d’évangélisation. Ils vont rencontrer les chambres professionnelles et les diverses fédérations en lien avec l’agro-alimentaire afin d’initier des premières réflexions concrètes.

Parmi les premiers acteurs rencontrés: la FIAL, Fédération des industries agro-alimentaires luxembourgeoises, association sectorielle fonctionnant sous l’égide de la FEDIL – The Voice of Luxembourg’s Industry. «Nous nous réjouissons de cette initiative», explique Jean Muller, le CEO des Moulins de Kleinbettingen, et président de la FIAL. «Dans un contexte économique de plus en plus tendu et compte-tenu des grandes mutations sociétales en cours, tout ce qui peut permettre au secteur agro-alimentaire d’être plus résilient est forcément le bienvenu. Nous sommes évidemment aux côtés de Luxinnovation et du ministère afin de cerner les problématiques et créer de la plus-value que ce soit en amont ou en aval de la production primaire, mais aussi pour identifier les manques dans le but de développer de nouvelles compétences.»

Lire plus

Les atouts de la chaleur fatale.

29-02-2024

Un séminaire organisé fin mars par Luxinnovation sur la thématique de la chaleur fatale et de son utilisation, permettra de mieux comprendre les énormes gains possibles en termes d'efficacité énergétique et de rentabilité
Lire plus

European Digital HealthTech Conference 2024 J -75!

29-02-2024

Inscrivez-vous à une conférence unique explorant les défis de la mise sur le marché des technologies de la santé et leurs solutions du 14 au 15 mai 2024 au Luxembourg. Un appel à speakers est également ouvert jusqu'au 16 avril.
Lire plus

Mission officielle en Belgique

28-02-2024

La mission en Belgique aura lieu du 16 au 18 avril 2024. Au programme : séminaires sectoriels et réunions B2B, opportunités de réseautage et bien plus encore. Inscrivez-vous avant le 15 mars.
Lire plus

Étude des capacités de recherche sur la transition énergétique au Luxembourg

22-02-2024

Une analyse récente de Luxinnovation offre un aperçu des capacités des organisations de recherche publiques du Luxembourg liées à la transition énergétique.
Lire plus

Lex Delles: «Luxinnovation, un partenaire-clé»

31-01-2024

Le nouveau ministre de l’Économie, des PME, de l’Énergie et du Tourisme a pour priorité de renforcer l’économie luxembourgeoise. Cela passera par une collaboration toujours plus étroite avec l’agence nationale d’innovation. 
Lire plus

Toutes les news

Fermer