rechercher

Ralt Hustadt, Luxinnovation, is in charge of Supercomputing Luxembourg

Le potentiel de développement de produits nouveaux et améliorés, ou bien d’acquisition d’avantages concurrentiels sur la base d’analyses d’énormes quantités de données est en constante croissance.

«Je discute souvent avec des entreprises, en particulier des plus petites, qui pensent que les supercalculateurs sont réservés aux entreprises de haute technologie. Je leur fais remarquer que ce n’est pas vrai: toute personne capable de sortir un peu des sentiers battus peut en profiter», explique Ralf Hustadt, Special Advisor on Digitalisation, Data Economy and Gaia-X chez Luxinnovation, qui coordonne l’initiative Supercomputing Luxembourg. «Une entreprise «traditionnelle» de transformation du bois pourrait bénéficier d’analyses des données météorologiques et climatiques ayant un impact sur la croissance des forêts, par exemple. Et si elle souhaite explorer les possibilités offertes par les supercalculateurs, nous sommes là pour l’aider».

Les entreprises qui utilisent la puissance des supercalculateurs peuvent réduire considérablement leurs coûts ainsi que le temps nécessaire pour atteindre les résultats souhaités.

Pour inspirer les entreprises, Luxinnovation a produit un rapport présentant neuf petites et moyennes entreprises européennes qui ont bénéficié des supercalculateurs dans leurs activités quotidiennes. «Nous voulions mettre en évidence les avantages potentiels des supercalculateurs dans divers domaines d’application allant du secteur automobile à la finance, en passant par l’environnement et la fabrication», explique Paul-Louis Bené, Market Intelligence Analyst chez Luxinnovation et auteur du rapport. «Les différents exemples montrent clairement que les entreprises qui utilisent la puissance des supercalculateurs pour la simulation, la conception et les processus de fabrication peuvent réduire considérablement leurs coûts ainsi que le temps nécessaire pour atteindre les résultats souhaités. Elles peuvent également accélérer de manière significative la mise sur le marché».

Quatre grandes tendances du marché des supercalculateurs

Avec un revenu total de 34,8 milliards de dollars en 2021 et un revenu attendu de 50,3 milliards en 2028, le marché des supercalculateurs connaît une croissance radicale. «Nous avons produit le rapport Supercomputing Market Trends pour rester au fait des développements dans ce domaine en pleine évolution et pour comprendre les tendances qui auront un impact sur le Luxembourg», déclare Paul-Louis Bené.

Dans cette étude, Luxinnovation identifie quatre grandes tendances du marché des supercalculateurs pour les 5 à 10 prochaines années.

La première est la croissance attendue d’un marché des supercalculateurs reposant sur un modèle de déploiement hybride. «Le déploiement des supercalculateurs dans le cloud est en pleine croissance, mais les serveurs sur site continuent de dominer le marché», commente Paul-Louis Bené. «La raison principale est que les organismes gouvernementaux et les grandes entreprises préfèrent conserver leurs données sensibles sur des serveurs internes plutôt que de les placer dans le cloud». Toutefois, le marché évolue lentement vers un modèle de déploiement hybride combinant des infrastructures sur site et des applications dans le cloud.

La deuxième tendance, le développement des supercalculateurs en tant que service («supercomputing as a service»), va également dans le sens d’une utilisation plus flexible des supercalculateurs. Les fournisseurs de services dans le cloud proposent fréquemment des solutions de supercalculateur clés en main adaptées aux besoins spécifiques des clients.

L’IA devient indispensable pour effectuer des simulations.

Une autre tendance du marché des supercalculateurs est l’utilisation croissante d’applications accélérées et alimentées par l’intelligence artificielle (IA). «À mesure que l’utilisation des supercalculateurs devient plus fréquente, la diversité des charges de travail augmente. L’IA devient indispensable pour effectuer des simulations», explique Paul-Louis Bené.

Enfin, les soins de santé devraient être le principal secteur d’application des supercalculateurs en 2030, suivis des administrations publiques, de la défense et de l’industrie manufacturière. Les supercalculateurs sont de plus en plus utilisés pour la gestion des données et les simulations dans le secteur des soins de santé et ses sous-secteurs, tels que les sciences de la vie et la recherche génomique.

MeluXina: un supercalculateur accessible

Le marché des supercalculateurs est dominé par des technologies, solutions et fournisseurs de services américains et chinois. «Plus de la moitié des parts de marché des supercalculateurs dans le monde sont détenues par des acteurs américains et chinois», souligne Paul-Louis Bené. 16 pays européens – principalement l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas – détiennent 24,2% des parts. «L’Europe est encore à la traîne, mais l’UE prévoit d’acquérir et de déployer deux supercalculateurs Exascale d’ici 2024 et d’intégrer et de déployer la première infrastructure hybride supercalculateur/quantique en Europe d’ici 2027».

Le Luxembourg possède 0,4% des parts de systèmes de supercalculateurs dans le monde, et son supercalculateur national MeluXina se classe actuellement au 57e rang mondial en termes de puissance de calcul pure. «Ceux qui pensent que ces chiffres sont modestes doivent savoir que la puissance de calcul de MeluXina est environ 17.000 fois supérieure à celle d’un ordinateur portable ordinaire et que sa capacité de traitement des données est environ 20.000 fois plus élevée», explique Ralf Hustadt. «Cela permet de réaliser des calculs très puissants».

MeluXina est disponible pour les entreprises de toute taille et exécutera leurs charges de travail dans un délai optimal.

Cependant, selon lui, la principale force de MeluXina réside dans son accessibilité aux entreprises. «La plupart des superordinateurs sont des infrastructures de recherche pure, et le seul moyen d’y accéder est de mettre en place un projet de recherche conjoint de 2 ou 3 ans avec une université. MeluXina, en revanche, est disponible pour les entreprises de toute taille et exécutera leurs charges de travail dans un délai optimal, en utilisant la quantité exacte de puissance de calcul nécessaire à chaque projet», explique Ralf Hustadt.

Soutien d’une équipe d’experts

Il souligne également que si un projet de supercalculateur peut sembler intimidant pour une entreprise de taille moyenne n’ayant pas d’experts en la matière, MeluXina dispose d’une équipe hautement spécialisée pour concevoir et mettre en œuvre des projets d’entreprise.

Deuxièmement, le supercalculateur luxembourgeois, qui se classe au 26e rang mondial en matière de respect de l’environnement, est certifié ISO 27001 et a mis en place des normes de sécurité qui garantissent que le client peut traiter des données sensibles dans un climat de confiance totale.

«Luxinnovation est également là pour informer les entreprises intéressées par l’exploration des supercalculateurs. Nous les soutenons tout au long du processus, depuis l’identification d’un cas d’utilisation potentiel et la recherche de sources de données au cas où elles ne disposeraient pas de ce dont elles ont besoin en interne, jusqu’à la mise en relation avec l’équipe de MeluXina et, le cas échéant, les centres de recherche publics avec lesquels elles pourraient collaborer. Nous pouvons également les guider vers les instruments de financement appropriés», déclare Ralf Hustadt. «L’utilisation des supercalculateurs est une opportunité à ne pas manquer, et j’encourage les entreprises à prendre contact avec nous, même si elles ne sont pas encore sûres que c’est quelque chose pour elles. Nous serions ravis de discuter avec elles et de les aider à évaluer s’il est judicieux pour elles de s’aventurer dans ce domaine».

Photos: Luxinnovation/Marion Dessard

Lire plus

Les atouts de la chaleur fatale.

29-02-2024

Un séminaire organisé fin mars par Luxinnovation sur la thématique de la chaleur fatale et de son utilisation, permettra de mieux comprendre les énormes gains possibles en termes d'efficacité énergétique et de rentabilité
Lire plus

European Digital HealthTech Conference 2024 J -75!

29-02-2024

Inscrivez-vous à une conférence unique explorant les défis de la mise sur le marché des technologies de la santé et leurs solutions du 14 au 15 mai 2024 au Luxembourg. Un appel à speakers est également ouvert jusqu'au 16 avril.
Lire plus

Mission officielle en Belgique

28-02-2024

La mission en Belgique aura lieu du 16 au 18 avril 2024. Au programme : séminaires sectoriels et réunions B2B, opportunités de réseautage et bien plus encore. Inscrivez-vous avant le 15 mars.
Lire plus

Étude des capacités de recherche sur la transition énergétique au Luxembourg

22-02-2024

Une analyse récente de Luxinnovation offre un aperçu des capacités des organisations de recherche publiques du Luxembourg liées à la transition énergétique.
Lire plus

Lex Delles: «Luxinnovation, un partenaire-clé»

31-01-2024

Le nouveau ministre de l’Économie, des PME, de l’Énergie et du Tourisme a pour priorité de renforcer l’économie luxembourgeoise. Cela passera par une collaboration toujours plus étroite avec l’agence nationale d’innovation. 
Lire plus

Toutes les news

Fermer