rechercher

PhilippBender

Depuis quelques mois, Philipp Bender, chercheur post-doc à l’Université du Luxembourg, est délégué national en normalisation auprès de l’ILNAS (Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services). Il s’est inscrit au comité technique ISO/TC 229, en charge de l’élaboration de normes dans le domaine des nanotechnologies.

«Le marché a la possibilité d’exprimer ses besoins en matière de normalisation en s’inscrivant dans les comités techniques de normalisation, ce qui est proposé gratuitement au Grand-Duché de Luxembourg. Cela permet notamment à tous les acteurs de pouvoir bénéficier d’un langage commun», explique Nicolas Domenjoud, responsable secteur TIC & Normalisation à l’ILNAS, l’administration publique en charge du domaine de la normalisation technique au plan national, sous la tutelle du ministre de l’Économie.

Le Luxembourg n’avait, jusqu’alors, aucun délégué dédié en matière de nanotechnologies, jusqu’à ce que Philipp Bender fasse part de son intérêt pour suivre les travaux du groupe technique et y participer.

Il faut dire qu’avant d’arriver au Luxembourg au printemps 2018, M. Bender a passé plus de trois ans à l’Université de Cantabria, en Espagne, où il a travaillé comme chercheur post-doc sur le projet européen Nanomag. «L’objectif principal du projet était de normaliser la caractérisation des nanoparticules magnétiques, en mettant l’accent sur les applications biomédicales», résume-t-il. L’une des principales réalisations de ce projet, outre des dizaines de publications scientifiques, a été la contribution de notre consortium à des normes ISO, notamment dans le cadre du comité technique ISO/TC 229.»

 

Le LIST et l’Université impliqués

En toute logique, une fois établi au Luxembourg, il a souhaité poursuivre son implication dans ces travaux et a donc demandé à s’inscrire en tant que délégué luxembourgeois, en se concentrant sur la normalisation des nanoparticules magnétiques. «En parcourant la liste des normes ISO actuellement en cours d’élaboration au sein du TC 229 Nanotechnologies, j’ai constaté avec ma collègue Inmaculada Peral Alonso (Université du Luxembourg) que la recherche et le développement des entreprises et des groupes universitaires (Université et instituts de recherche comme le LIST) au Luxembourg se recoupent largement. Nous avons donc décidé qu’il serait dans le meilleur intérêt de l’industrie et du monde universitaire de créer un groupe de travail en vue de représenter le Luxembourg au sein de ce comité TC 229.»

Pour l’instant, Philipp Bender est le seul représentant luxembourgeois à être officiellement enregistré dans ce comité technique via l’ILNAS. «Mme Peral Alonso et moi-même avons sollicité le personnel académique de l’Université et du LIST pour permettre la mise en place d’un groupe de travail national. De plus, nous collaborons avec Luxinnovation afin d’évaluer quelles entreprises pourraient être intéressées à y participer».

Des chercheurs de l’Université du Luxembourg et le LIST ont déjà confirmé leur intérêt de participer à ce groupe de travail.

«Les industriels faisant appel aux nanotechnologies sont de plus en plus présents au Luxembourg. Ils ont désormais une belle opportunité de venir participer à un tel groupe de travail sur les futures normes ISO dans ce domaine. Il est essentiel que leur point de vue puisse être pris en compte.»

constate Caroline Muller, manager du Luxembourg Materials & Manufacturing Cluster.

Une fois ces entreprises inscrites dans le comité technique ISO/TC 229, ce groupe de travail national se réunira pour lancer concrètement ses travaux de contribution aux projets normatifs internationaux.

«En fédérant un certain nombre d’acteurs, il sera possible de créer un comité miroir national de normalisation», précise Jérôme Hoerold, Chef du département normalisation de l’ILNAS. «Ce comité assurera la coordination des travaux et visera à obtenir des positions consensuelles qui seront alors celles défendues par le Luxembourg à l’échelle internationale. Il sera alors possible de formuler des commentaires pour influer sur le contenu des normes développées dans le domaine des nanotechnologies.»

 

Vous souhaitez intégrer ce groupe de travail la mise en œuvre de la norme ISO/TC 229 couvrant le domaine des nanotechnologies? Contactez Philipp Bender ou bien Inmaculada Peral Alonso.

Plus d’informations sur la participation à la normalisation ICI.

Vous souhaitez rejoindre le Luxembourg Materials & Manufacturing Cluster? Retrouvez toutes les informations et le formulaire d’inscription

 

Lire plus

«Les créatifs sont des acteurs-clefs dans cette période actuelle»

24-09-2020

Le manager du Luxembourg Creative Industries Cluster est optimiste quant à la capacité de résilience des acteurs du secteur.
Lire plus

«Définir les contours des enjeux majeurs qui nous attendent»

22-09-2020

Le manager du Luxembourg CleanTech Cluster explique comment son cluster s’engage, aux côtés des entreprises, dans la définition de solutions orientées développement durable.
Lire plus

Rendre l’économie plus circulaire avec le bois

21-09-2020

La filière forêt-bois se trouve confrontée à de nombreux défis qui vont bien au-delà de la seule crise sanitaire liée au Covid-19. Mais les idées et les savoir-faire ne manquent pas pour les relever.
Lire plus

Vers un hydrogène plus vert avec le LIST

18-09-2020

En partenariat avec la société française 3D-Oxides, le LIST travaille sur un projet de recherche destiné à rendre la production d’hydrogène plus facile, moins coûteuse et plus respectueuse de l’environnement.
Lire plus

Les nouvelles aides d’État «Covid» en webinaire

11-09-2020

À l’initiative du ministère de l’Économie et de Luxinnovation, trois webinaires (en français, luxembourgeois et anglais) ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de la loi du 24 juillet 2020 visant à stimuler les investissements des entreprises dans l’ère du Covid-19.
Lire plus

Toutes les news

Fermer