rechercher

La recherche et l’innovation peuvent être des instruments puissants pour relever des défis sociétaux majeurs. Horizon 2020, l’actuel programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation, cible les défis dans des domaines tels que la santé, l’énergie, les transports, l’environnement et la sécurité. Le prochain programme, Horizon Europe, se concentrera encore davantage sur la recherche et l’innovation axées sur les missions dans les domaines du changement climatique, du cancer, des océans, de la neutralité carbone et de l’alimentation.

Cette nouvelle approche au niveau européen a également un impact sur les agences nationales de l’innovation et leur travail en matière de financement de la recherche et de l’innovation. « Nous parlons beaucoup des programmes de recherche et d’innovation axés sur les missions, mais ils ne sont pas encore largement mis en pratique », constate Ian Cresswell, Head of International Affairs chez Luxinnovation et président de TAFTIE en 2019. « Toutefois, comme l’UE a réellement adopté cette nouvelle approche, il est important que les agences nationales de l’innovation aient une compréhension approfondie et soient en mesure d’adopter cette approche dans un avenir pas trop lointain. »

Vue d’ensemble

C’est pourquoi Ian Cresswell et ses collègues ont choisi comme titre de la conférence annuelle TAFTIE organisée par Luxinnovation « Recherche et innovation orientées missions : qu’est-ce que cela signifie pour les agences d’innovation ? » Le premier sujet à l’ordre du jour était d’examiner le potentiel et les limites de ces programmes axés sur les missions.

Selon Robbert Fisher, directeur général du Joint Institute for Innovation Policy, les défis mondiaux complexes tels que ceux que relève Horizon Europe exigent des solutions intersectorielles, transfrontalières et inter-politiques.

Il ne s’agit pas de choisir des gagnants ou des technologies gagnantes.

Cela implique également que les directeurs de programme doivent avoir une vision holistique qui va au-delà des propositions de projets individuels et analyser la manière dont les différents projets s’articulent et se complètent mutuellement. En outre, Robbert Fisher a souligné que les décideurs politiques doivent être prudents dans la formulation de leurs missions. « Il ne s’agit pas de choisir des gagnants ou des technologies gagnantes », a-t-il averti et illustré en disant que « résoudre le stockage d’énergie » serait une bien meilleure formulation d’une mission que « développer la technologie des batteries ».

Principaux enseignements tirés de l’expérience des praticiens

Luxinnovation a invité plusieurs agences ayant de l’expérience dans l’élaboration ou la mise en œuvre de programmes axés sur les missions à partager les leçons apprises. La Norvège est confrontée à un « triple impératif de transition », a déclaré l’une des oratrices, Anne Kjersti Fahlvik, directrice exécutive du Research Council of Noway (RCN). « Premièrement, nous devons passer d’une dépendance à l’égard des recettes pétrolières et gazières à une économie plus diversifiée et plus robuste. Deuxièmement, nous devons développer un système de recherche et d’innovation qui produit des connaissances à la fois excellentes et pertinentes. Et troisièmement, il nous faut utiliser ces connaissances pour relever les défis sociétaux. »

Pour relever ces défis, la RCN a baptisé sa stratégie 2015-2020 « Recherche pour l’innovation et la durabilité » et a réorganisé sa structure et ses programmes en conséquence. « Nous avons fait un véritable ‘nettoyage’ de notre organisation, de nos mesures et de nos processus », a expliqué Anne Kjersti Fahlvik. « Nous avons maintenant une approche de portefeuille pour tout ce que nous faisons et nous nous assurons de couvrir tout le spectre, de la recherche fondamentale aux entrepreneurs et au secteur public, dans chaque action. »

Regarder au-delà de l’Europe

Pour plus d’inspiration, Luxinnovation a également invité Kentaro Morita, directeur général de la Global Technology Research Unit de l’organisation japonaise NEDO, à faire une présentation. Kentaro Morita a expliqué comment son organisation a été créée à la suite des deux grandes crises pétrolières des années 1970 avec pour mission de trouver des moyens de remplacer le pétrole par des énergies renouvelables.

« Pour que notre mission soit claire, l’agence a été baptisée New Energy Development Organisation (NEDO) », a-t-il indiqué. « Cependant, il est vite devenu évident que nos activités de R&D liées aux nouvelles énergies ont contribué à augmenter l’efficacité et à réduire les coûts de l’industrie. Notre nom a donc été changé en New Energy and Industrial Technology Development Organisation, et nos objectifs ont été étendus à l’amélioration de la technologie industrielle. »

La mission de NEDO était claire dès le début, et 40 ans plus tard, nous avons atteint cet objectif.

Les activités de R&D de NEDO ont eu, par exemple, un impact majeur sur la production d’énergie photovoltaïque. L’organisation a pu réduire le coût d’une pile modèle de 1/200 et développer des piles à combustible à usage domestique. « La mission de NEDO était claire dès le début, et 40 ans plus tard, nous avons atteint cet objectif grâce au développement du photovoltaïque », a expliqué Kentaro Morita. Un exemple inspirant pour les agences européennes de l’innovation qui commencent leur développement dans le sens de programmes de R&D et d’innovation axés sur les missions.

Lire plus

Vers un monde de voitures sans conducteur

14-08-2019

Dans les années à venir, des véhicules autonomes sans conducteur emprunteront les routes – un changement radical, à la fois pour les passagers de ces voitures et autobus, et pour les autres conducteurs. Avec le soutien de Luxinnovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a mis en place un projet financé par Horizon 2020 qui étudie l’impact de cette mobilité du futur sur les individus, les entreprises et la société.
Lire plus

De Fit 4 Start au Digital Tech Fund en toute sécurité

12-08-2019

La start-up luxembourgeoise Passbolt a développé une solution de gestion des mots de passe pour les entreprises. Arrivée au Grand-Duché un peu par hasard, elle a grandi en bénéficiant pleinement des avantages de l’écosystème.
Lire plus

Luxinnovation partenaire d’un consortium dédié à la digitalisation des PME

12-08-2019

Luxinnovation a eu le plaisir de voir sa candidature au projet INNNOSUP Horizon 2020 retenue.
La Commission européenne avait lancé en Mars 2019 un appel à proposition dans le cadre du programme INNOSUP, dédié à soutenir les initiatives innovantes des agences d’innovation européennes.

Lire plus

Construire le futur

07-08-2019

L’entreprise de construction générale Steffen Holzbau est spécialisée dans les matériaux de construction innovants et les bâtiments durables et éco- énergétiques. Dans le cadre de son projet de R&D « Holz-Beton-Verbundträger », la société a développé des poutres composites combinant les vertus du bois et du béton.
Lire plus

Esch-Schifflange, regard novateur sur l'urbanisme

31-07-2019

Dans le cadre de l’étude de faisabilité en vue de la réhabilitation de plus de 60 ha de friches industrielles d’ArcelorMittal, la société de développement Agora a mandaté Luxinnovation pour initier un processus d’identification de technologies, services et produits innovants. Un gros travail préparatoire en vue d’un concours urbanistique international lancé au printemps 2019.
Lire plus

Toutes les news

Fermer