rechercher

Days sont une initiative de Luxinnovation, de laLuxembourg Private Equity and VC association (LPEA), de la Luxembourg Startups Association (Startups.lu) et de la Luxembourg Business Angel Network (LBAN), avec le soutien de la House of Startups, Women in Digital Empowerment (WIDE), Girls in Tech et du Luxembourg Open Innovation Club (LOIC). La session de clôture a été honorée par la présence de S.A.R. le Grand-Duc Héritier Guillaume.

Le Luxembourg est un lieu extrêmement dynamique et propice aux start-up.

«Les bonnes idées ne naissent pas en restant isolées – elles émergent lorsque l’on se mélange, partageons nos expériences et nous nous stimulons mutuellement. C’est ainsi que sont nés les Luxembourg Venture Days», a déclaré Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation. «L’idée a émergé lors d’une discussion entre collègues de Luxinnovation et de la LPEA à l’événement finlandais Slush, et nous avons réalisé qu’il était nécessaire de rassembler les mêmes acteurs chez nous au Luxembourg, de combiner nos forces et de connecter nos réseaux respectifs.»

«Le Luxembourg est un lieu extrêmement dynamique et propice aux start-up. C’est également un grand pôle pour le capital-risque, il est donc logique de combiner les deux mondes», a souligné Michel Rzonzef, président du LBAN.

Répondre aux défis de l’écosystème

Women & Tech panel at the Luxembourg Venture DaysLa diversité est au cœur de l’écosystème luxembourgeois des start-up, qui est une communauté très internationale. Un défi, cependant, est que les femmes sont clairement sous-représentées en tant que fondatrices et co-fondatrices.

Ce sujet a été discuté en détail lors du panel «Empowering women in the startup world». «Cela nous concerne tous», a souligné Mme Baillie. «Selon la Commission européenne, les femmes dans les deep tech sont souvent confrontées à l’obstacle supplémentaire des préjugés sexistes et des stéréotypes, particulièrement présents dans le monde de la technologie. J’aimerais encourager chacun d’entre nous, femmes comme hommes, à nous remettre en question et à réfléchir à savoir si nous avons peut-être certaines attitudes et mentalités qui, peut-être inconsciemment, rendent la route vers l’entrepreunariat réussi plus difficile pour les femmes.»

Nous disposons d’une ressource fantastique: un certain nombre de grands groupes internationaux tels que Vodafone qui peuvent devenir des clients de start-ups et d’entreprises en croissance et s’associer avec elles pour les aider à se développer à travers le monde.

Un deuxième défi abordé dans le programme était celui de la connexion entre les start-ups et le monde des entreprises. Une session co-organisée avec le LOIC a offert à plusieurs grands groupes l’opportunité de présenter leurs défis en matière d’innovation à un groupe de start-up qui pourraient bien avoir des technologies pouvant les aider.

Kenneth Graham, directeur de l’accélérateur parrainé par Vodafone, Tomorrow Street, a souligné l’importance de ce type de coopération. «Le Luxembourg dispose d’une main-d’œuvre multinationale capable de comprendre les langues, les cultures et les réglementations utilisées à travers l’Europe, un excellent accès au marché de l’UE et des décideurs ouverts d’esprit. Nous disposons également d’une autre ressource fantastique : un certain nombre de grands groupes internationaux tels que Vodafone qui peuvent devenir des clients de start-ups et d’entreprises en croissance et s’associer avec elles pour les aider à se développer à travers le monde», a-t-il déclaré.

Sélection Fit 4 Start

Fit 4 Start pitching sessionsL’un des points forts de l’événement a été les pitchs où 65 start-ups pleines d’espoir ont présenté leurs entreprises à des jurys d’experts en vue d’obtenir une place dans le célèbre programme d’accélération Fit 4 Start.

Le programme, qui offre 6 mois de coaching ainsi que des financements, a été mis en avant par le gouvernement luxembourgeois comme l’une des pierres angulaires de l’environnement favorable du Luxembourg pour les start-ups en phase précoce.

Même si vous n’êtes pas sélectionné pour le programme, vous pouvez toujours compter sur le soutien de l’écosystème luxembourgeois pour développer votre start-up.

11 start-ups numériques, 5 start-ups dans le domaine de la santé et 4 start-ups spatiales provenant de 10 pays différents ont été sélectionnées pour participer et rejoindront le programme au début de l’année prochaine. Cependant, ce n’était pas la fin du parcours pour les candidats qui n’ont pas été retenus. «Même si vous n’êtes pas sélectionné pour le programme, vous pouvez toujours compter sur le soutien de l’écosystème luxembourgeois pour développer votre start-up», a souligné Sasha Baillie.

Prochain programme scale-up

Sasha Baillie, CEO of Luxinnovation and H.R.H Crown Prince GuillaumeLes Luxembourg Venture Days ont clairement témoigné du dynamisme de l’écosystème des start-ups, mais le pays n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers. «Notre objectif est de faire du Luxembourg un écosystème complet avec une multitude d’opportunités pour les start-up», a déclaré Stéphane Pesch, directeur général de la LPEA. «La participation importante des membres de la LPEA aujourd’hui témoigne de leur intérêt à aider dans cette mission. Nous voulons collaborer davantage avec les autres, et aujourd’hui est la preuve de ce que nous pouvons réaliser.»

En combinant tous les outils disponibles – Fit 4 Start, le futur programme scale-up, les instruments de financement nationaux et européens et les initiatives de soutien à l’expansion – notre objectif est de créer un parcours interconnecté depuis une brillante idée d’entreprise jusqu’à une licorne.

L’objectif est maintenant d’aider les start-up prometteuses à réussir leur phase de développement. «Nous avons été sollicités par le ministère de l’Économie pour élaborer un programme sur mesure visant à soutenir les entreprises dans leur développement, des start-up aux scale-up », a déclaré Mme Baillie, soulignant que ce n’est pas une tâche que Luxinnovation accomplira seule. «Nous avons invité un groupe d’entrepreneurs expérimentés et visionnaires, d’investisseurs, d’entreprises et de facilitateurs institutionnels qui comprennent parfaitement les besoins et le potentiel des entreprises basées au Luxembourg pour nous aider à concevoir un programme-pilote.»

L’intention est de mettre en place le pilote au début de l’année 2024. «Nous espérons qu’avec le temps, ce nouveau programme acquerra la même solide réputation que Fit 4 Start et propulsera notre écosystème vers de nouveaux sommets. En combinant tous les outils disponibles – Fit 4 Start, le futur programme scale-up, les instruments de financement nationaux et européens et les initiatives de soutien à l’expansion – notre objectif est de créer un parcours interconnecté depuis une brillante idée d’entreprise jusqu’à une licorne,» a-t-elle conclu.

Photo: © Luxinnovation/Sophie Margue

Lire plus

Étude des capacités de recherche sur la transition énergétique au Luxembourg

22-02-2024

Une analyse récente de Luxinnovation offre un aperçu des capacités des organisations de recherche publiques du Luxembourg liées à la transition énergétique.
Lire plus

Lex Delles: «Luxinnovation, un partenaire-clé»

31-01-2024

Le nouveau ministre de l’Économie, des PME, de l’Énergie et du Tourisme a pour priorité de renforcer l’économie luxembourgeoise. Cela passera par une collaboration toujours plus étroite avec l’agence nationale d’innovation. 
Lire plus

Le Luxembourg prêt à construire les scale-up de demain

29-01-2024

À l’occasion de la conférence 2024 du Digital Tech Fund, le ministre de l’Économie et la CEO de Luxinnovation ont évoqué le développement d’un programme impactant de soutien aux scale-up.
Lire plus

Propriété intellectuelle: le Fonds PME est reconduit

26-01-2024

Jusqu’au 6 décembre 2024, les entreprises peuvent économiser jusqu’à 6.000 EUR grâce aux dispositions de ce fonds initié par la Commission européenne.
Lire plus

IraSME: participer à des projets internationaux de R&D

22-01-2024

Les entreprises luxembourgeoises sont encouragées à participer à des projets de R&D transnationaux dans le cadre de l'initiative IraSME. Un appel à projets est ouvert jusqu'au 27 mars 2024. Un autre sera lancé en juin.
Lire plus

Toutes les news

Fermer