rechercher

Lancé officiellement en mai dernier, dans le cadre de la politique de relance de l’économie nationale «Neistart Lëtzebuerg», Fit 4 Resilience est un programme destiné aux entreprises particulièrement touchées par les conséquences de la pandémie de Covid. Il a pour objectif de leur permettre de gérer la sortie de la crise et d’envisager une stratégie de développement à plus long terme, en intégrant une approche plus digitale, circulaire et régionale. Il était prévu de s’achever le 31 décembre 2020.

«En quelques mois, la mobilisation de tous les secteurs d’activité autour de ce programme est remarquable», commente le ministre de l’Économie Franz Fayot. «Les entreprises se voient, aujourd’hui, confrontées à des défis parfois inédits. Grâce à Fit 4 Resilience, elles peuvent s’appuyer sur une analyse pertinente de leurs forces et de leurs faiblesses et identifier les actions à mettre en œuvre, notamment en matière de digitalisation et de durabilité. Il était important de leur accorder davantage de temps pour mettre en œuvre des réflexions parfois complexes.»

Depuis le lancement de ce programme, plus de 50 entreprises ont manifesté un intérêt pour le programme. 15 d’entre elles ont concrètement entamé la démarche et 3 sont allées jusqu’au bout du processus. Ces entreprises, qui emploient au total plus de 1.880 personnes, relèvent du secteur de l’industrie alimentaire, du commerce, de la logistique, de l’artisanat, de la construction, de l’industrie du bois et des technologies de la santé. 25 cabinets de consultants ont par ailleurs été accrédités.

L’agence de promotion de l’innovation, Luxinnovation, a développé le programme et est en charge de sa gestion opérationnelle. «Notre rôle consiste à la fois à accompagner les entreprises pour l’analyse de leurs problématiques et à assurer la liaison avec le consultant agréé qui sera présent sur le terrain pour mettre le processus en œuvre. Nous établissons également l’interface avec le ministère de l’Économie pour les demandes de subsides», indique Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation. «Nous sommes heureux que les entreprises puissent disposer d’un délai supplémentaire pour bien prendre en mains leur avenir».

Photo: SIP / Emmanuel Claude

Franz Fayot et Sasha Baillie dressent le bilan du programme d’accélération Fit 4 Start depuis son lancement et annoncent les 20 start-up sélectionnées pour la 10e édition16/10/2020

Lire la suite

Evolution du secteur des technologies de la santé en période de pandémie Covid-1902/03/2021

Lire la suite
Fermer