search

L’entrepreneur en série Luc Azilinon travaille dans le domaine de la réparation automobile et des solutions numériques pour la vente et la distribution de pièces détachées depuis plus de deux décennies. L’ouverture du premier centre d’entretien et de réparation automobile multimarques MIDAS au Luxembourg est la phase la plus récente de son aventure entrepreneuriale.

«Nous nous positionnons comme un prestataire de services de haut niveau avec le slogan ’Nous nous occupons de tout‘. Nous voulons que nos clients se sentent à l’aise», déclare M. Azilinon, en parcourant fièrement les installations flambant neuves de l’entreprise dans le quartier de la Cloche d’Or de la capitale. L’ambition est d’ouvrir trois autres grands centres de service à travers le Luxembourg, ainsi que quelques antennes plus petites afin d’être disponibles à proximité des clients.

Centre d’innovation en mobilité douce

MIDAS Luxembourg soft mobility innovation centreUne approche durable est profondément ancrée dans les activités commerciales de M. Azilinon. «Une voiture bien entretenue est plus sûre et pollue moins», souligne-t-il. Cependant, son site va plus loin dans son rôle de centre d’innovation pour la mobilité douce du groupe MIDAS.

Une voiture bien entretenue est plus sûre et pollue moins.

Il s’agit tout d’abord de faciliter la transformation des métiers de la réparation et de l’entretien automobile pour les adapter à un parc automobile composé d’un mélange de véhicules hybrides, électriques et thermiques.

Ensuite, le centre dispose d’une section entièrement dédiée à la vente et à la réparation de véhicules de mobilité douce tels que les trottinettes, les scooters électriques et les vélos électriques. «Lorsque les clients viennent ici avec leur voiture, ils peuvent facilement amener leurs autres véhicules et les faire réviser en même temps. Nous espérons que cela les incitera également à penser ‘vert’ lorsqu’ils organisent leurs déplacements.»

Le Luxembourg: un choix naturel

MIDAS Luxembourg soft mobility innovation centreLe choix de placer ce centre d’innovation en mobilité douce au Luxembourg n’est pas un hasard. «Les bonnes conditions-cadres sont nécessaires: une flotte comprenant des voitures thermiques et électriques, une large offre de mobilité douce et des politiques gouvernementales de soutien sont importantes», explique M. Azilinon. «La bonne échelle est également nécessaire: il est beaucoup plus facile d’utiliser un pays de la taille du Luxembourg comme laboratoire d’essai qu’un pays immense. C’est le seul pays au monde où tous les transports publics sont gratuits, et il existe un certain nombre de nœuds de transport multimodal avec une gamme d’options de mobilité douce. Dès que nous avons réalisé que le Luxembourg disposait de tous ces atouts, nous avons proposé d’y accueillir le centre d’innovation».

Dès que nous avons réalisé que le Luxembourg disposait de tous ces atouts, nous avons proposé d’y accueillir le centre d’innovation.

Les ambitions de M. Azilinon ne s’arrêtent toutefois pas là. Avec une autre start-up, il développe une plateforme numérique de pièces détachées d’occasion pour voitures, visant à rendre leur utilisation accessible au plus grand nombre. «Réparer une voiture qui a déjà servi avec des pièces détachées neuves est une aberration!», affirme-t-il avec insistance. À l’avenir, il espère ouvrir un centre de réparation avec une véritable approche d’économie circulaire qui distribuerait les pièces détachées usagées à d’autres garages ou les installerait pour leur compte.

« La digitalisation et l’économie circulaire sont effectivement deux piliers de la politique gouvernementale », commente Anthony Auert, le manager du Luxembourg AutoMobility Cluster. « En les combinant intelligemment, de nouveaux services innovants à forte valeur ajoutée voient le jour dans le secteur de la mobilité».

Un partenaire pour l’innovation

L’agence nationale pour l’innovation Luxinnovation est un partenaire clé dans ses efforts entrepreneuriaux. «Une petite entreprise manque souvent de ressources pour mettre en œuvre ses idées innovantes et a besoin de partenaires pour aller de l’avant. M. Auert nous a fourni de nombreux contacts précieux au Luxembourg. Il dispose également d’un réseau qui peut être très utile pour notre ambition de nous développer dans la Grande Région».

M. Azilinon a déjà bénéficié du soutien de Luxinnovation lors de la préparation de la demande de soutien gouvernemental à la R&D et à l’innovation. «En termes de timing et de financement obtenu, tout était parfait, et le soutien était concret et clair”, dit-il. “C’est la raison pour laquelle je garde le contact. En échangeant régulièrement avec Luxinnovation, je sais que je serai aidé».

Crédits photos: MIDAS Luxembourg

Read more

Building skills for the metaverse

29-06-2022

The integrated 3D virtual worlds commonly called the metaverse might well revolutionise the way we do business. Luxembourg Trade & Invest discussed the needs to build the right skills and the timeframe for adopting the metaverse with the CEO of leading metaverse company Infinite Reality, John Acunto.
Read more

Targeted consultation on access to vehicle data, functions and resource (for OEMs, public authorities and service providers)

29-06-2022

On 29 March 2022, the Commission launched a public consultation on a possible new initiative on access to car data, functions and resources.
Read more

HPC Thursdays webinar series: first season highlights

29-06-2022

The first season of HPC Thursdays webinar series comes to an end. While waiting for the second season to kick off, here there are the main take-aways from these last months.
Read more

How to write a competitive Horizon Europe proposal – starting level edition

28-06-2022

On 27 June, the European R&D and Innovation team of Luxinnovation, represented by Rebecca Damotte, Stefano Pozzi Mucelli and Francois Sprumont, organised a Horizon Europe proposal writing workshop.
Read more

Boosting public-private R&D

28-06-2022

Stimulating innovation and research partnerships is becoming a key priority for Luxembourg R&D funding. Companies cooperating with research centres can receive an additional financial injection, and sector-related calls stimulate public-private partnerships using Luxembourg as a testbed for innovative products.
Read more

All news

Close